PARTENAIRES


Ces dix albums ont marqué l'année 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ces dix albums ont marqué l'année 2012

Message par Dolu le Sam 29 Déc - 14:11

Ces dix albums ont marqué l'année 2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lana del Rey, Lou Doillon et Alt-J figurent dans notre sélection des albums de l'année 2012


Born to die, Lana del Rey

On a tout dit et son contraire sur la New-Yorkaise. Le buzz passé, on ne peut que reconnaître le talent de cette créature à la David Lynch : une voix royale, capable de passer du grave à l'aigu en un battement de cils, une présence sensuelle et fascinante... Paradise, la nouvelle version de l'album Born to die, augmentée de 8 titres, aussi bons que les premiers, donne encore plus de crédit à son oeuvre.

Django Django, Django Django

Comme Metronomy en 2011, les Écossais de Django Django revitalisent la pop. Leur musique voyage, mêlant pop californienne et harmonies vocales façon Beach Boys : électro, rythmes tribaux, rockabilly, sonorités orientales... C'est frais, joyeux, stimulant.

Vers les lueurs, Dominique A

Pour son 10e album, Dominique A, entouré d'un quintet à vent, se donne un nouveau souffle. Il chante le goût du feu, les frissons du coeur et la peau des rêves. En se tournant Vers les lueurs, les amoureux de Bashung auront les oreilles moins orphelines. Plus que jamais, Dominique s'écrit avec un A majuscule.

An Awesome Wave, Alt-J

À part leur nombre, les quatre Anglais d'Alt-J n'avaient pas que des atouts pour réussir. Catalogués trop propres sur eux, trop scolaires. Bref trop lisses ! Et puis An Awesome Wave est arrivé. Un disque aux mélodies planantes et envoûtantes parfaitement sublimées par la voix troublante (et nasillarde) de Joe Newman.

Places, Lou Doillon

La surprise de l'année où comment la comédienne qui a du mal à percer devient une chanteuse totalement convaincante, grâce à un premier album sobre et sombre. Son parlé-chanté rauque sur des mélodies entêtantes s'écoute en boucle sans aucunement lasser.

Shields, Grizzly Bear

La pop à son degré maximal de sophistication, mais sans sonner pompeux ni maniéré. Ces Américains cultivés savent mettre toute leur intelligence et leur sensibilité au service d'une musique belle à frissonner.

Vampiric Way, The Bewitched Hands

Le collectif rémois s'affranchit de ses influences rock américaines (Arcade Fire), révise ses classiques britanniques (Kinks, Madness....) et accouche d'un album à la fois solaire et troublant, dans lequel tous les morceaux comptent.

Vengeance, Benjamin Biolay

Comme Dominique A, il devient l'incontournable artiste français des palmarès. Ses chansons, qui racontent de vraies histoires, flirtent avec la pop, le hip-hop, l'électro, la soul... avec des guitares, des claviers, des cordes, des cuivres. Superbe...

Bunderbluss, Jack White

Pas une révolution en soi. On y retrouve toute l'essence du White spirit : balades romantiques, gros riffs de guitare et duo féminin. Tout en contrôle, l'homme de Detroit en profite pour revisiter les codes du rock du vieux sud américain. Incorporant, à gauche et à droite, des touches de country, rhythm and blues et americana.

Sun, Cat Power

Elle a beau choisir un titre ensoleillé, s'acoquiner avec un producteur électro français (Philippe Zdar), Chan Marshall, alias Cat Power, garde la mélancolie chevillée au corps. L'Américaine délaisse ses atours folks pour des arrangements plus luxuriants. Mais avec Cat Power, le soleil peut briller, on finit toujours par danser sous la pluie.
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum