PARTENAIRES


Steven Spielberg présidera le jury du 66e Festival de Cannes.

Aller en bas

Steven Spielberg présidera le jury du 66e Festival de Cannes.

Message par Lady le Jeu 28 Fév - 9:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le réalisateur et le producteur américain succède à Nanni Moretti à la présidence du jury du 66e Festival de Cannes qui aura lieu du 15 au 26 mai prochain...

«J'ai souvent demandé à Steven de présider le jury, mais à chaque fois, il me répondait qu'il tournait. Aussi cette année, quand on m'a dit E.T. phone home, j'ai compris et j'ai répondu: enfin!», raconte Gilles Jacob, président du Festival de Cannes dans le communiqué officiel.

«C'est pour moi un grand honneur et un immense privilège de présider le jury d'un festival qui ne cesse de prouver, inlassablement, que le cinéma est le langage du monde», déclare de son côté le nouveau président du jury, qui succède à Nanni Moretti en 2012, Robert de Niro en 2011, Tim Burton en 2010, Isabelle Huppert en 2009 et Sean Penn en 2008.

«Mon admiration pour la façon inébranlable dont le Festival de Cannes défend le cinéma international est totale. Car Cannes est le plus prestigieux de tous les festivals, ce qui lui permet de continuer à affirmer que le cinéma est un art qui transcende les cultures et les générations», dit encore le réalisateur aux nombreux succès commerciaux.

Un seul prix obtenu à Cannes, en 1974

Steven Spielberg, 66 ans, a présenté plusieurs films dans le passé à Cannes essentiellement hors compétition. En 1974, il a remporté le prix du Scénario pour Sugarland Express. En 40 ans de carrière, il a réalisé 27 films qui pour la plupart font date dans l'histoire du cinéma mondial: de Duel en 1971, à l'origine un téléfilm, aux Dents de la Mer, des Aventuriers de l'arche perdue à Jurassic Park, de La couleur pourpre à Lincoln, film pour lequel l'acteur Daniel Day-Lewis vient de remporter le troisième oscar de sa carrière.

Spielberg a lui obtenu deux Oscars du meilleur réalisateur dans le passé pour Il faut sauver le soldat Ryan en 1998 et La liste de Schindler, couronné également de l'Oscar du meilleur film en 1994. Lincoln, douze fois nommé cette année, n'a pas permis toutefois au cinéaste d'accrocher un troisième trophée personnel malgré son statut de favori.

Un «incessant va-et-vient entre le rêve et la réalité»


La filmographie de Steven Spielberg est un «incessant va-et-vient entre le rêve et la réalité. Alternant entre films de divertissement et réflexions graves sur l'histoire, le racisme ou la condition humaine, elle témoigne de son aspiration à un monde pacifique et réconcilié», jugent les organisateurs du Festival. «Cette imagination foisonnante, qui caractérise Steven Spielberg, et lui fait dire qu'il rêve pour gagner sa vie, s'associe à une curiosité sans limite, un goût de l'innovation, et une maîtrise virtuose de la mise en scène», poursuivent-ils. Pour Thierry Frémaux, délégué général du Festival, «ses films mais aussi son engagement tous azimuts font de lui, année après année l'égal des plus grands cinéastes d'Hollywood. Nous sommes fiers de l'accueillir», a-t-il dit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Lady

Modératrice dingotte


Modératrice dingotte

Messages : 2643
Age : 42
Localisation : On the Moon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum