PARTENAIRES


Les rappeurs d’IAM recollent à l’époque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les rappeurs d’IAM recollent à l’époque

Message par Dolu le Mar 23 Avr - 10:33

Les rappeurs d’IAM recollent à l’époque

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Arts martiens, le sixième album du groupe IAM, est sorti ce lundi.


Le nouvel album d'IAM est dans les bacs. Accompagné par une équipe de compositeurs et de musiciens inspirés, le duo Akhenaton-Shurik’N retrouve un propos en résonance avec la société.

Une génération de carrière. Près de 22 ans après la sortie de son premier album, 25 ans après l’apparition de leur mixtape Concept, les Marseillais d’Iam reprennent leur route. Et même du poil de la bête pour la sortie de leur sixième album, Arts martiens, ce lundi.

Avec les Parisiens de NTM et quelques autres, le groupe a écrit les codes du rap français. Flamboyant dans les années 1990, il a perdu de sa superbe dans les années 2000.

En 2013, le retour en forme est net. Il était bien annoncé par le titre Les Raisons de la colère, dont le clip a précédé de quelques mois la sortie de l’album.




Tendu, mais éclairant sur les motivations qui animent toujours les rappeurs, il ouvre Arts martiens, disque porté par un discours intransigeant et un regard inquisiteur.

Ça sent la crise

Côté musique, les programmations froides ont été largement réduites, au profit de sonorités plus chaleureuses. Sur certains titres, on entend même de vraies sections de cuivres, orgue Hammond et guitares, comme aux meilleurs temps du funk et de la soul.

Akhenaton (Philippe Fragione) et Shurik’N (Geoffroy Mussard) donnent un visage à la misère marseillaise (Misère), évoquent la solitude d’un SDF (Habitude), décryptent des phénomènes récents comme le repli sur les religions (Tous les saints de la Terre), ironisent sur la polémique lancée par Jean-François Copé (le très beau et brut Pain au chocolat).





Ça sent la crise à plein nez, et le groupe n’essaie pas de se le pincer. Fidèle à ses valeurs d’antan, il regarde son époque les yeux dans les yeux.

Encore plus ancré dans l’actualité de la criminalité marseillaise, Sombres manœuvres/Manœuvres sombres livre, dans une mise en forme intelligente, deux récits fictifs de délinquants qui s’entre-tuent. C’est le titre le plus cinématographique de l’album.

Arts Martiens, Def Jam, 17 titres.
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum