PARTENAIRES


Les dictées impossibles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dictées impossibles.

Message par Aggie le Jeu 12 Sep - 11:57

"Monsieur Lamère a épousé Mademoiselle Lepère. De ce mariage, est né un fils aux yeux pers*. (*pers = entre vert et bleu). Monsieur est le père, Madame est la mère. Les deux font la paire. Le père, quoique père, est resté Lamère, mais la mère, avant d'être Lamère était Lepère.
Le père est donc le père sans être Lepère, puisqu'il est Lamère et la mère est Lamère, bien que née Lepère. Aucun des deux n'est maire. N'étant ni le maire ni la mère, le père ne commet donc pas d'impair en signant Lamère.
Le fils aux yeux pers de Lepère deviendra maire. Il sera le maire Lamère, aux yeux pers, fils de Monsieur Lamère, son père, et de Mademoiselle Lepère, sa mère.
La mère du maire meurt et Lamère, père du maire, la perd. Aux obsèques, le père de la mère du maire, le grand-père Lepère, vient du bord de mer et marche de pair avec le maire Lamère, son petit-fils. Les amis du maire, venus pour la mère, cherchent les Lamère, ne trouvent que le maire et Lepère, père de la mère du maire, venu de la mer, et chacun s'y perd !"
avatar
Aggie

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1957
Localisation : chez les dingos, j'crois ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par whitespirit le Jeu 12 Sep - 12:14

ça me rappelle le pervers pépère de Gotlib ! ptdr
avatar
whitespirit

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2786
Age : 58
Localisation : entre les catalans et les basques

http://www.skisylvio.com/filmwhitespirit/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Aggie le Jeu 12 Sep - 12:29

n'hésite pas, ajoute !
avatar
Aggie

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1957
Localisation : chez les dingos, j'crois ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Invité le Jeu 12 Sep - 13:18

La célèbre dictée de Mérimée :

« Pour parler sans ambigüité, ce diner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuisseaux de chevreuil prodigués par l’amphitryon, fut un vrai guêpier.

Quelles que soient, quelque exigües qu’aient pu paraitre, à côté de la somme due, les arrhes qu’étaient censés avoir données la douairière et le marguiller, il était infâme d’en vouloir, pour cela, à ces fusiliers jumeaux et malbâtis, et de leur infliger une raclée, alors qu’ils ne songeaient qu’à prendre des rafraichissements avec leurs coreligionnaires.

Quoi qu’il en soit, c’est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s’est laissé entrainer à prendre un râteau et qu’elle s'est crue obligée de frapper l’exigeant marguiller sur son omoplate vieillie.

Deux alvéoles furent brisés ; une dysenterie se déclara suivie d’une phtisie et l’imbécilité du malheureux s’accrut.

— Par saint Martin, quelle hémorragie ! s’écria ce bélitre.

À cet évènement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l’église tout entière. »

— Prosper Mérimée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Aggie le Jeu 12 Sep - 18:24


Les bienfaits de la gymnastique

On ne peut donner les sumos en exemple. Ces poussahs maous (1) paraissent nourris de plus de saindoux que de sushis (2). (La liposuccion d'un sumo, quel boulot !) Nous leur préférons les athlètes affûtés, à la silhouette fusiforme, au ventre plat, aux muscles saillants. Ils se sont donné bien du mal et ils se sont même condamnés à l'ascèse (l'ascète au beurre est un vieux calembour et une antinomie) pour obtenir ces corps de rêve. Ils fuient les amateurs de bonne chère, les abonnés aux agapes fournies, aux gueuletons. aux mâchons, aux excès des carêmes-prenants. Ils ne lésinent sur aucuns frais d'entretien de raffermissement et de rajeunissement de leur capital de chair et d'os.

Pour nous, gens lambda qui aimons saucer. la gymnastique est une activité recommandée. Adeptes du cheval d'arçons (3) et de la corde à noeuds, nous ne serons cependant jamais les alter ego des culturistes. Nous ne prétendons pas non plus être capables de réussir le schibbolet...
Excellentes pour la peau, les sudations sur le tatami ou sur le trampoline ! Nous éviterons ainsi les acnés inattendues, les urticaires inopinées, les érythèmes spontanés. Finies, les mines pâlottes, les bouillottes. les marmottes ! Du sang ! Du souffle ! Rangés, les écharpes effrangées de tussah. les manteaux en breitschwanz. Peu nous chaut la soie thermogène ! Tonifié, musclé par les exercices, le corps exulte.
Mais il faut que nous appréciions nos efforts, sinon gare aux claquages, aux synovites, aux douleurs aiguës du bâti rudoyé. À chacun son rythme. Ne mêlons pas nos pompes aux oeuvres des acrobates.


(1) ou mahous (avec un h)
(2) Ou sushi (sans s)
(3) Ou cheval-d'arçons (avec un trait d'union).

Bernard Pivot.
avatar
Aggie

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1957
Localisation : chez les dingos, j'crois ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Invité le Lun 21 Oct - 23:11

Un sot monte sur un cheval, en tenant de main droite un seau d'eau, et de la main gauche, le sceau du roi. Durant sa course, le cheval fait un saut qu'il rate.... Du coup, les trois "so" tombent...( le sot, le seau, et le sceau )

quel est la solution ?
moi je propose l'étroit seau
et pour vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Aggie le Mar 22 Oct - 20:53

ho ! excellent, jimmy !
avatar
Aggie

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1957
Localisation : chez les dingos, j'crois ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Invité le Dim 27 Oct - 8:46

Tu connaissais po ?
Pourtant c'est connu, mon père m'avait piégé avec une fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par yesterday le Dim 27 Oct - 12:30

cariboudficelle a écrit:La célèbre dictée de Mérimée :

« Pour parler sans ambigüité, ce diner à Sainte-Adresse, près du Havre, malgré les effluves embaumés de la mer, malgré les vins de très bons crus, les cuisseaux de veau et les cuisseaux de chevreuil prodigués par l’amphitryon, fut un vrai guêpier.

Quelles que soient, quelque exigües qu’aient pu paraitre, à côté de la somme due, les arrhes qu’étaient censés avoir données la douairière et le marguiller, il était infâme d’en vouloir, pour cela, à ces fusiliers jumeaux et malbâtis, et de leur infliger une raclée, alors qu’ils ne songeaient qu’à prendre des rafraichissements avec leurs coreligionnaires.

Quoi qu’il en soit, c’est bien à tort que la douairière, par un contresens exorbitant, s’est laissé entrainer à prendre un râteau et qu’elle s'est crue obligée de frapper l’exigeant marguiller sur son omoplate vieillie.

Deux alvéoles furent brisés ; une dysenterie se déclara suivie d’une phtisie et l’imbécilité du malheureux s’accrut.

— Par saint Martin, quelle hémorragie ! s’écria ce bélitre.

À cet évènement, saisissant son goupillon, ridicule excédent de bagage, il la poursuivit dans l’église tout entière. »

— Prosper Mérimée.
"cuissots" orthographe pour le gros gibier: chevreuil, sanglier.Very Happy Wink 
avatar
yesterday

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 3641
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dictées impossibles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum