PARTENAIRES


Leucémies de l'enfant : le pronostic de survie s'améliore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leucémies de l'enfant : le pronostic de survie s'améliore

Message par Dolu le Lun 10 Fév - 9:08

Leucémies de l'enfant : le pronostic de survie s'améliore

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Près de 80% de ces petits patients sont encore en vie 5 ans après le diagnostic, tous cancers confondus.

Selon une étude récente basée sur les données du réseau Eurocare*, la survie des enfants atteints de cancer s'est encore accrue en Europe pour atteindre 79 %, cinq ans après le diagnostic, tous cancers confondus. Elle est encore meilleure dans la plupart des cancers hématologiques dont la leucémie est le plus fréquent.

Cette grave maladie reste heureusement rare chez l'enfant, avec 470 cas nouveaux par an en France. Si les formes chroniques dominent chez l'adulte, 90 % des leucémies de l'enfant sont des formes aiguës. Avec 400 cas nouveaux par an, la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) est la plus fréquente, loin devant les 70 cas par an de leucémie aiguë myéloblastique (LAM). Si, dans les années soixante, la maladie était toujours fatale, la survie globale dépasse aujourd'hui en France 90 % pour les LAL et 60 % pour les LAM. C'est dire les progrès réalisés… Et ceux à accomplir.

Aucun signe avant-coureur

Dans la leucémie, la moelle osseuse est envahie par la prolifération de cellules anormales, des précurseurs des cellules sanguines issus des cellules souches du sang bloqués à un stade immature. C'est 9 fois sur 10 un précurseur des lymphocytes B ou T qui est en cause. On parle alors de leucémie lymphoblastique. Si l'anomalie touche l'autre lignée, à l'origine des autres cellules sanguines, c'est une leucémie myéloblastique.

«La leucémie, c'est pour une famille le coup de tonnerre dans un ciel serein: l'enfant, sans antécédents particuliers et qui jusque-là allait très bien, tombe soudain malade sans aucun signe avant-coureur», explique le Pr André Baruchel, hématologue-pédiatre à l'hôpital Robert-Debré (Paris).

La moelle osseuse fabrique les globules blancs qui défendent l'organisme contre les infections, les globules rouges qui transportent l'oxygène respiré et les plaquettes qui aident le sang à coaguler. Comme la leucémie réduit leur production, certains signes vont conduire à suspecter la maladie. «Le nombre de globules blancs matures diminuant, ces enfants font des infections traînantes, répétées. Ils sont pâles, fatigués, en raison de la baisse des globules rouges, et celle des plaquettes est responsable de saignements, de bleus spontanés. Des douleurs apparaissent, dues à l'envahissement des os par les cellules anormales.»


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum