PARTENAIRES


F1 - Saison 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 16 Mar - 10:36

Nico Rosberg, vainqueur à Melbourne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nico Rosberg (Mercedes) a remporté la première course de la saison, à Melbourne. L'Allemand a devancé Daniel Ricciardo (Red Bull) et Kevin Magnussen (McLaren). Sebastian Vettel, Lewis Hamilton et Romain Grosjean ont abandonné.

Vingt-neuf ans après son père, vainqueur du premier Grand Prix d'Australie en 1985, Nico Rosberg s'est imposé à Melbourne, dimanche. Et sa victoire n'a souffert aucune contestation. Elle s'est jouée dès le départ en fait, lorsque l'Allemand a soufflé la politesse à Daniel Ricciardo (Red bull) et Lewis Hamilton (Mercedes), mieux placés que lui sur la grille. Ensuite, malgré tous les aléas qu'on pouvait craindre, Rosberg a piloté «une magnifique Flèche d'argent», comme il l'a déclaré sur le podium. Alors que derrière, certains pilotes, et pas des moindres, lâchaient prise, lui a pu gérer sa course comme il l'entendait, accélérant aux moments nécessaires et maîtrisant ses rivaux sans trembler.

Mercedes a donc démontré que sa monoplace était bien la plus performante en ce début de saison où de nombreux changements ont été imposés, même si pas forcément la plus fiable puisque Hamilton a été contraint à l'abandon dès le deuxième tour. Sebastian Vettel (Red Bull) a vécu la même mésaventure un tour plus tard, après avoir manqué son départ de la 13e place. Le quadruple champion du monde n'était de toute façon pas dans la course pour la gagne mais il pouvait espérer entrer dans les points.

Les rookies ont brillé

Si certains "gros" ont connu une cruelle désillusion, des "petits" ont eux profité de cette première course pour briller. Il s'agit tout d'abord de Daniel Ricciardo (Red Bull). L'Australien s'est montré un digne successeur de son compatriote Mark Webber en prenant la deuxième place pour sa première course dans sa nouvelle écurie. Il n'a certes pas été en mesure d'inquiéter Rosberg mais il sauve le week-end de l'écurie championne du monde. Kevin Magnussen a lui aussi démontré que McLaren avait eu raison de lui faire confiance, malgré son jeune âge (21 ans) et son inexpérience. Malgré une petite frayeur au départ, le Danois a réussi l'exploit de signer un podium pour sa première course, comme l'avait fait Lewis Hamilton en 2007, déjà chez McLaren.

Daniil Kvyat (Toro Rosso) a lui aussi brillé en entrant dans les points (10e) pour ses débuts, se plaçant derrière son coéquipier Jean-Eric Vergne. Les deux pilotes Ferrari, Fernando Alonso (5e) et Kimi Räikkönen (8e) ont limité les dégâts, et Valtteri Bottas (Williams), parti 15e après une pénalité, a animé la course de bout en bout : il a été récompensé par les huit points de la sixième place.
Lotus, la galère continue. Après des qualifications catastrophiques, les pilotes Lotus espéraient sans doute avoir le bonheur de voir le drapeau à damier. Mais ni Romain Grosjean ni Pastor Maldonado n'ont rallié l'arrivée : le Vénézuélien a abandonné au 29e tour, le Français au 43e.

Lotus, la galère continue. Après des qualifications catastrophiques, les pilotes Lotus espéraient sans doute avoir le bonheur de voir le drapeau à damier. Mais ni Romain Grosjean ni Pastor Maldonado n'ont rallié l'arrivée : le Vénézuélien a abandonné au 29e tour, le Français au 43e.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Dolu le Dim 23 Nov - 17:13, édité 1 fois
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 30 Mar - 14:00

GP de Malaisie - Hamilton comme une flèche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Deuxième victoire pour Mercedes cette saison et premier doublé. Lewis Hamilton a remporté ce dimanche le Grand Prix de Malaisie. Le Britannique devance son coéquipier Nico Rosberg et Sebastian Vettel qui poursuit son retour au premier plan. Romain Grosjean termine aux portes des points.

L’étoile Mercedes brille de mille feux. La firme allemande est la grande bénéficiaire du changement de règlement qui a animé l’hiver. Nettement en avance lors des essais d’avant saison, les Flèches d’Argent viennent de rafler les deux premiers Grand Prix de 2014. Après Nico Rosberg en Australie, c’est en effet Lewis Hamilton qui a dompté les pièges de Sepang pour remporter le Grand Prix de Malaisie.

Le Britannique, auteur de la pole position samedi, a dominé de bout en bout cette course. Son départ, parfait, est sans encombre puisqu'il est bien protégé par Rosberg. L’Allemand se charge d’éloigner bien vite la menace personnifiée par la Red Bull de Vettel présente en première ligne en prenant la deuxième place au premier virage puis en fermant la porte. Le départ n’est pas exempt d’accrochages. Räikkönen (Ferrari) perd gros en étant légèrement touché par Magnussen (McLaren). Son pneu arrière droit part en lambeaux et force le pilote Ferrari à passer par les stands. Maldonado (Lotus) et Bianchi (Marussia) s’accrochent en queue de peloton. Victime d'un envol totalement manqué avec une Toro Rosso sans gaz, Vergne est aussi parmi les victimes et doit passer par les stands avant d'abandonner. Si Hamilton s’envole en tête, Vettel pointe le bout de son nez et se débarrasse de Ricciardo pour prendre la quatrième place puis la troisième à la faveur des premiers changements de pneus.

Grosjean s'arrache en vain

Revenu dans le sillage de Rosberg, Vettel met la pression sur son compatriote, se place à moins d’une seconde pour profiter de son DRS mais ne peut dépasser la Mercedes en raison d’un drapeau jaune agité suite à l’abandon de Sutil (Sauber) au 35e tour. L’orage est passé et seules d’éventuelles gouttes pourraient troubler la domination des Flèches d’Argent. Mais la pluie annoncée et redoutée ne tombe pas en dépit de l’arrivée de fines gouttelettes à 20 tours du but. D'autant que Ricciardo vit un calvaire avec une roue avant-gauche mal fixée lors de son 2e arrêt puis le bris d'un aileron avant sur sa Red Bull qui lui vaut un nouvel arrêt suivi d'une pénalité puis enfin d'un abandon ! Quand ça ne veut pas...

Mercedes tient, Vettel lève le pied et assure le podium pendant qu’Hamilton s’offre un finish à haute vitesse avec le meilleur tour en course. Le Britannique, accompagné par Rosberg, s’impose alors que Mercedes signe son premier doublé en F1 depuis l’ère Fangio en 1955. La lutte fait rage pour les places d’honneur. Massa fait fi des premières consignes radios et résiste à son coéquipier Bottas pour le gain de la 7e place alors qu’Alonso se joue de Hulkenberg (Force India) pour terminer au pied du podium (4e). A la bagarre au volant d’une Lotus clairement en manque de compétitivité, Grosjean échoue à la porte des points avec une 11e place chèrement défendue face aux assauts de Räikkönen. Le Français navigue dans l’ombre mais espère bien se refaire bientôt une place au soleil. Celle qu’occupe des Mercedes transformées en fusées et qui rêvent d’un nouveau triomphe dès dimanche prochain à Sakhir lors du Grand Prix de Bahreïn.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 7 Avr - 0:10

Grand Prix de Bahreïn - Les Mercedes trop seules

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mercedes a fait un nouvel étalage de sa surpuissance du début de saison, en réussissant un doublé autoritaire dimanche à Bahreïn. Lewis Hamilton (1h39'42"743) devance Nico Rosberg pour une seconde (+1"085)

Oui, en s’attaquant en fin de course, Lewis Hamilton - vainqueur pour la deuxième fois de suite après la Malaisie - et Nico Rosberg ont réveillé les téléspectateurs du monde entier après un Grand Prix de Bahreïn beaucoup trop vite accaparé par les Mercedes. Mais il y a deux choses: si les deux pilotes de l'écurie à l'Etoile ont pu sérieusement se chatouiller à 10 tours de la fin, c’est grâce à une intervention de la voiture de sécurité, car Lewis Hamilton disposait alors de 10 secondes d’avance sur son coéquipier ; et ce sont donc bien deux Mercedes qui, entre elles, ont assuré le minimum vital pour le spectacle.

La concurrence est aux abonnés absents. S’il y a eu quelques attaques entre coéquipiers, c’était loin derrière les Mercedes, et ce début de saison 2014 ramène aux souvenirs de Brawn GP en 2009 ou de l’outrancière domination des Red Bull il y a un peu moins longtemps. Oui, le duel entre les deux premiers a fait se hérisser quelques poils, surtout chez Mercedes, et on aurait pu revivre la fameuse collision entre Sebastian Vettel et Mark Webber lors du Grand Prix de Turquie 2010. Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont réussi à éviter cet écueil en se frôlant sans se toucher.

L. Hamilton: "C'était très chaud"

"C’était excitant, résume le Britannique sur Canal+. Ça a été très correct entre nous même si c’était très chaud. L’écart était suffisant à la fin mais j’étais un peu juste avec mes pneumatiques, c’est pour ça que ça a été un grand soulagement de passer la ligne en vainqueur." "Je termine deuxième, ce que je n’aime pas forcément beaucoup, reprend à son tour Nico Rosberg. Mais c’était la course la plus excitante de ma carrière, c’était un grand jour de sport. On a monté haut les couleurs de Mercedes et j’espère gagner dès la Chine dans 15 jours." En espérant que Red Bull et Ferrari, pour ne citer qu’eux, arrivent rapidement à rendre la bataille un peu plus dense aux avant-postes.

Malgré la "safety car" repartie à seulement 10 tours du drapeau à damiers, les Mercedes ont bien mis 25 secondes à tout le monde. Fernando Alonso et Kimi Räikkönen doivent se contenter de la neuvième et de la 10e place, alors que le quadruple champion du monde Sebastian Vettel termine sixième, devancé par son coéquipier Daniel Ricciardo quatrième. Les Force India tirent leur épingle du jeu aux troisième et cinquième places, respectivement pour Sergio Perez et Nico Hülkenberg. Jean-Eric Vergne, percuté par un Pastor Maldonado plus en forme que jamais (c’est lui qui, plus tard, fait entrer la voiture de sécurité en percutant Esteban Gutierrez), a abandonné. Romain Grosjean termine 12e.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 20 Avr - 14:32

GP de Chine - Hamilton enchaîne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lewis Hamilton a signé une troisième victoire de rang.


Vainqueur du Grand Prix de Chine, Lewis Hamilton a signé une troisième victoire consécutive en devançant à nouveau son coéquipier Nico Rosberg, qu’il talonne désormais au classement des pilotes. Fernando Alonso offre à Ferrari son premier podium de la saison.

Intouchables depuis le début de saison, les  Mercedes en ont à nouveau fait la démonstration dimanche en réalisant un troisième doublé consécutif en Chine. Et comme en Malaisie ou à Bahreïn, c’est Lewis Hamilton (1h35'09"751) qui s’est imposé devant son coéquipier Nico Rosberg (+0,18"686), pour asseoir encore un peu plus la domination d’une écurie allemande qui n’a toujours pas laissé échapper le moindre Grand Prix, alors que Fernando Alonso (+0,25"765) a réussi à offrir à Ferrari son premier podium de la saison. Au classement des pilotes, Rosberg ne compte lui plus que quatre points d’avance sur son ancien partenaire de karting.

Tout avait d’ailleurs bien débuté pour l’Anglais, auteur de la 34e pole-position de sa carrière (sa troisième de la saison) pour devenir le quatrième pilote de l’histoire à accomplir une telle performance, derrière Michael Schumacher, Ayrton Senna et Sebastian Vettel. Au final, ce 25e succès lui permet de dépasser Juan Manuel Fangio et de revenir à hauteur de Niki Lauda au nombre de victoires en Grand Prix. "Je n’arrive pas à croire à quel point la voiture est incroyable. Tout le monde a travaillé très dur pour ça, savourait-il sur le podium. Après le départ, je me suis vraiment battu contre moi-même. Je suis très heureux que Nico soit là avec moi. C’est super pour l’équipe."

Dépassé par son compatriote Sébastian Vettel au départ, l’Allemand était forcément moins guilleret à l’arrivée, après avoir dû attendre le 22e tour pour passer Vettel puis le 42e tour pour prendre le meilleur sur Fernando Alonso. "Le week-end a été très mauvais pour moi, à tous points de vue. Je suis donc content de terminer deuxième. Et j’ai hâte d’être à Barcelone…", commentait Nico Rosberg, bien conscient d’avoir laissé échapper des points précieux dans cette lutte fratricide qui va rythmer la saison de Formule 1.
Déçu, Vettel l’était lui encore plus. Cinquième au final, le quadruple champion du monde en titre a encore eu maille à partir avec son coéquipier Daniel Ricciardo, le laissant finalement passer au 23e tour quand son écurie l’y a contraint, avant de terminer 20 secondes derrière. Côté français, si Jean-Eric Vergne n’a pu terminer dans les points (12e), Romain Grosjean, malgré une belle dixième place sur la grille, a été contraint à l’abandon au 29e tour en raison d’un problème de boîte de vitesses. "C’est dommage. On travaille dur pour avoir une bonne voiture et on n’en récolte pas les fruits", regrettait-il ensuite, avant de confier qu’il espérait bien rebondir dans trois semaines en Catalogne. Où on espère un peu plus de suspense…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 12 Mai - 14:14

GP d'Espagne - Hamilton au pouvoir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hamilton a su résister à Rosberg


En remportant dimanche le Grand Prix d’Espagne, son quatrième après cinq courses, Lewis Hamilton s’est emparé de la tête du classement des pilotes. Le Britannique devance Nico Rosberg, 2e en Catalogne. Au-delà de ce nouveau doublé Mercedes, Sebastian Vettel et Red Bull ont montré des signes très encourageants.

Aussi fort que Derrick. Le début de saison de Formule 1 a la capacité de plonger les téléspectateurs dans le sommeil, à la hauteur de la monotonie, pour ne pas dire l’ennui, dégagée par la série TV dans laquelle sévissait le feu inspecteur munichois. La cinquième manche du championnat du monde 2014 a donc confirmé le très peu d’intérêt, en termes de spectacle, suscité par les Grand Prix en 2014, à l’exception des derniers tours. Comme d’habitude, il y a eu deux courses dans la course. Celle où se battent Hamilton et Rosberg pour le leadership de Mercedes et du classement général des pilotes, et l’autre dans laquelle Williams, Red Bull, Ferrari et Lotus tentent d’exister avec dans la mire la troisième marche du podium.

Après un début sans encombre, les Mercedes, Hamilton en tête, s’envolaient progressivement sur l’asphalte catalane de ce Grand Prix d’Espagne. Si on pensait, on espérait plutôt, que l’arrivée du championnat du monde en Europe allait changer la donne, on se trompait. La suprématie des flèches d’argent n’a pas été contestée sur le circuit de Montmelo. Après 15 tours, le duo des Mercedes prenaient une vingtaine de secondes d’avance sur Valtteri Bottas, 3e, le Finlandais de chez Williams confirmant ses bonnes dispositions de la veille lors des qualifications (4e). Mais tout n’était pas perdu puisque le duel en tête maintenait sa dose de suspense pour s’intensifier jusqu’au drapeau à damiers.

La remontée de Vettel

S’il menait toujours la course après le premier passage aux stands, Lewis Hamilton avertissait son team en se plaignant de survirage. Une alerte sans grande conséquence puisqu’il stabilisait l’écart avec Nico Rosberg, entre trois et quatre secondes. La course prenait toutefois une autre dimension dans le money-time. La victoire "pépère" du Britannique qui se dessinait ne convenait pas à Rosberg qui mettait la pression dans les 15 derniers tours. Revenu à moins d’une seconde, le Monégasque d’adoption échouait finalement dans les échappements de l’ancien protégé de Ron Dennis chez McLaren.

Hamilton, fort de quatre succès de rang, prend les commandes du classement général devant son coéquipier, encore deuxième. Les Red Bull auront marqué de leur côté les esprits avec la troisième place de Daniel Ricciardo et la remontée fantastique de Sebastian Vettel. Le quadruple champion en titre, parti 15e de la grille, termine 4e. Il se satisfera surtout de voir que sa voiture a rivalisé avec les temps des Mercedes dans le dernier tiers du Grand Prix. Quant à Romain Grosjean, 8e avec la Lotus, il marque ses premiers points de la saison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 22 Juin - 18:28

GP d'Autriche : Rosberg s'impose, nouveau doublé pour Mercedes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nico Rosberg s'offre une nouvelle victoire


Troisième sur la ligne de départ Nico Rosberg est finalement parvenu à prendre le meilleur sur Felipe Massa et Valtteri Bottas pour s'imposer.

L'Allemand Nico Rosberg a remporté dimanche le Grand Prix d'Autriche de Formule 1 sur le Red Bull Ring à Spielberg (sud), devant son coéquipier britannique Lewis Hamilton, pour le sixième doublé en huit courses pour l'écurie Mercedes.

Le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) complète le podium, sa première "boîte" de sa jeune carrière. Rosberg profite de sa troisième victoire de la saison (la sixième de sa carrière) pour creuser l'écart sur Hamilton au championnat du monde des pilotes, avec désormais 29 points d'avance. Sept monoplaces à moteur Mercedes se sont classées dans le Top 9, à commencer par les Williams de Felipe Massa (4e) et Bottas, parties sur la première ligne, pour compléter la démonstration de la marque à l'étoile.

Victorieux au Canada, l'Australien Daniel Ricciardo a sauvé l'honneur de Red Bull Racing, qui jouait à domicile sur le Red Bull Ring, en prenant les quatre points de la 8e place. Son coéquipier Sebastian Vettel, quadruple champion du monde en titre, a abandonné prématurément, en raison d'un problème mécanique.Aucun Français n'est rentré dans les points. Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) a abandonné, pour la 5e fois en 8 courses, alors que Romain Grosjean (Lotus), parti des stands, et Jules Bianchi (Marussia), parti 19e, ont terminé respectivement 14e et 15e.Rosberg compte désormais 29 points d'avance sur Hamilton (165 à 136) alors que l'on approche de la mi-saison. Les deux prochains Grand Prix auront lieu en juillet sur les terres d'Hamilton, à Silverstone, puis de Rosberg, à Hockenheim.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 21 Juil - 19:41

GP d'Allemagne : Rosberg s'impose à domicile

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] 


Parti en pole, Nico Rosberg (Mercedes) est parvenu à s'imposer chez lui en Allemagne. Son coéquipier Lewis Hamilton a réussi une belle remontée pour prendre la 3e place.

Il termine devant le Finlandais Valtteri Bottas (Williams) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes).

Rosberg profite de sa 4e victoire cette saison (la 7e de sa carrière en F1) pour creuser l'écart sur Hamilton en tête du championnat du monde, avec 14 points d'avance. Bottas, 24 ans, monte sur le podium pour la 3e fois d'affilée, après les GP d'Autriche et de Grande-Bretagne.

Hamilton revient

Le jeune marié, qui n'avait jamais gagné à domicile, a mené de bout en bout un GP superbe que son coéquipier Hamilton avait entamé en 20e position sur la grille de départ, après un gros accident aux qualifications.

Sept monoplaces à moteur Mercedes se sont classées dans le Top 10, en comptant les deux Force India et les deux McLaren, histoire de compléter la démonstration de la marque à l'étoile sur ses terres.

Aucun Français n'est rentré dans les points, le meilleur étant une nouvelle fois Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), 13e.


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 28 Juil - 0:52

GP de Hongrie - Ce diable de Ricciardo !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Daniel Ricciardo (Red Bull) décroche sa deuxième victoire en Formule 1. Le pilote australien s'impose en Hongrie au terme d'un Grand Prix dont les cartes ont été rabattues par la pluie.

Le classement a été chamboulé avec la pluie qui s'est abattue en début de course. Parti quatrième sur la grille de départ, Daniel Ricciardo s'impose devant la Ferrari de Fernando Alonso et la Mercedes de Lewis Hamilton qui s'était pourtant élancée depuis les stands. Nico Rosberg, auteur de la pole position, termine dans les roues de son coéquipiers, à la quatrième place.

Une fois n'est pas coutume en Hongrie, ce Grand Prix de Hongrie s'est révélé complètement fou. Ricciardo est parti sur la 2e ligne avec des pneus intermédiaires, comme tout le monde, car la piste avait été rincée par un gros orage 45 minutes avant le départ. Il est passé en tête au 68e des 70 tours prévus, grâce à un train de pneus neufs montés lors de son 3e arrêt au stand. Alonso et Hamilton, parti des stands au volant d'une Mercedes complètement neuve, après des qualifications gâchées par un incendie, ont réussi à faire toute la course en ne faisant que deux arrêts. Ils n'ont rien pu faire quand Ricciardo, en pneus frais, les a attaqués en fin de course. Le suspense a été entretenu aussi par deux sorties de la voiture de sécurité, et donc deux neutralisations destinées à permettre aux commissaires de nettoyer des débris de carbone sur la piste du Hungaroring. Elles ont permis de resserrer les écarts.

Au milieu des fous furieux, Jean-Eric Vergne, avec sa neuvième place, ramasse deux points avec sa Toro Rosso.

Au championnat du monde, Nico Rosberg compte onze points d'avance sur Lewis Hamilton avant la trêve estivale du petit monde de la Formule 1. Hamilton préserve donc l'intérêt du championnat du monde en terminant devant son coéquipier qui a fait trois arrêts, comme Ricciardo. "C'était un week-end un peu fou. Ma voiture est fantastique quand elle fonctionne. J'ai été choqué que l'équipe me demande de ralentir pour laisser passer Nico (avant son dernier arrêt au stand). Ca lui aurait sûrement permis de me dépasser en fin de course", avec des pneus plus frais, a aussi relevé Hamilton. Daniel Ricciardo conforte sa troisième place devant Fernando Alonso.


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 21 Sep - 18:00

GP de Singapour - Les compteurs à zéro !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Nico Rosberg a perdu gros à Singapour


Le Grand Prix de Singapour a remis les compteurs à zéro en tête du classement des pilotes. Trahi par l’électronique de sa Mercedes, Nico Rosberg a dû jeter l’éponge après être parti des stands, laissant le champ libre à son coéquipier et néanmoins premier rival Lewis Hamilton. Un Britannique qui n’a pas laissé passer l’aubaine, s’imposant à Marina Bay devant les Red Bull de Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo pour reprendre les commandes du championnat.

Un week-end tout bénef’ pour Lewis Hamilton ! Depuis son accrochage avec Nico Rosberg à Spa, le champion du monde 2008 est en réussite. Vainqueur à Monza il y a deux semaines, l ’intéressé a remis ça ce dimanche à Marina Bay, avec d’autant plus d’impact que son premier rival au championnat, son coéquipier Nico Rosberg, a été contraint à l’abandon. Pour la première fois depuis le Grand Prix d’Espagne, cinquième rendez-vous de la saison, le 11 mai dernier, le voilà donc leader du classement des pilotes. Avec trois longueurs d’avance sur son homologue allemand (241 contre 238 points).

A l’origine de ce coup de théâtre, une panne électronique sur la W05 de Rosberg décelée juste avant le départ pour le tour de formation. En piste, pas de miracle pour le fils de Keke, contraint d’assister à l’extinction des feux depuis les stands. Privé de DRS et de limiteur de vitesse, confronté à une boîte de vitesses pour le moins capricieuse, Nico Rosberg doit se résoudre à l’abandon dans la 14e boucle, à son premier arrêt. "Je n’avais pas les 4e et 6e rapports, c’était n’importe quoi, je n’avais pas de puissance hybride non plus, expliquait-il à chaud sur l’antenne de Canal+. C’est dommage, et très dur. Là, tout de suite, même si je reste serein extérieurement, j’ai un mauvais feeling. Il faut vraiment qu’on améliore ces soucis de fiabilité. Ensuite, le classement, ça ne change pas grand-chose, on va continuer à attaquer sur chaque course !"

Hamilton: "J'en ai rêvé..."

Tout pour l’offensive, la technique adoptée par Lewis Hamilton, qui ce jour a mis à profit sa pole position pour rapidement faire le trou en tête du Grand Prix. Derrière, passée la fronde d’un Fernando Alonso un brin cavalier au départ, les Red Bull de Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo se sont inévitablement imposées comme les seules monoplaces en mesure de titiller la Mercedes. Même s’il a fallu quelques drapeaux jaunes pour cela, et un troisième passage aux stands improvisé de Lewis Hamilton dans la dernière ligne droite pour raviver un semblant de suspense en fin de course.

Voyant ses pneus se dégrader à vitesse grand V, le Britannique prend le pari de sortir de la piste à huit tours de la gagne, concédant alors la tête du Grand Prix à Sebastian Vettel malgré un arrêt éclair de 2"9. Avec ses nouvelles gommes, Lewis Hamilton ne tarde pas cependant à reprendre le dessus, s’envolant en solitaire vers sa 29e victoire en F1 – la septième déjà cette saison.  "J’en ai rêvé la nuit dernière, et on l’a fait", pouvait-il jubiler lors de la cérémonie protocolaire. A cinq manches de la fin du championnat, le titre pilotes semble bien acquis au team Mercedes, mais il y a plus que jamais deux clans dans cette même écurie. Et une dynamique désormais favorable à Hamilton.


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 3 Nov - 19:29

GP des États-Unis : Lewis Hamilton s'impose devant Nico Rosberg

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lewis Hamilton s'impose.


Deux Flèches d'Argent, les Mercedes d'Hamilton et Rosberg règnent sans partage cette saison sur le championnat du monde de Formule 1. Nouveau doublé au GP des Etats-Unis.

Hamilton, grâce à cette 5e victoire d'affilée et la 10e cette saison, compte désormais 24 points d'avance sur Rosberg et a pris une option supplémentaire sur le titre de champion du monde, même si le suspense durera forcément jusqu'à la grande finale d'Abou Dhabi, le 23 novembre, qui rapportera 50 points au vainqueur. Le podium a été logiquement complété par l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull), qui est aussi 3e du championnat pilotes derrière les deux intouchables pilotes des Flèches d'Argent, auteurs de leur 10e doublé de la saison.

Vettel accroche les points

Le quadruple champion du monde en titre, Sebastian Vettel (Red Bull), vainqueur l'an dernier sur ce superbe Circuit des Amériques, était parti de la voie des stands, en dernière position, et a terminé dans les points, à la 7e place, coiffé d'un superbe casque aux couleurs de Captain America, le héros de BD.Une seule sortie de la voiture de sécurité est venue ralentir, du 2e au 4e tour, la marche triomphale d'Hamilton. C'était à la suite de l'accrochage sans gravité entre la Sauber d'Adrian Sutil et la Force India de Sergio Pérez, pour permettre aux commissaires de déblayer les débris de carbone qui trainaient sur la piste.A cause du forfait des deux Marussia et des deux Caterham, et à cause de la pénalité obligeant Vettel à partir des stands, il n'y avait que 17 voitures sur la grille de départ. 17, comme le numéro de course de Jules Bianchi, le pilote français toujours hospitalisé dans un état "critique mais stable" au Japon, un mois après son dramatique accident sur le circuit de Suzuka.


Source
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Dim 23 Nov - 17:11

GP d'Abu Dhabi - Hamilton n'a même pas sursauté

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Lewis Hamilton est le maître.


Lewis Hamilton (Mercedes) a officialisé dimanche son titre de champion du monde sur une dernière victoire, lors du Grand Prix d'Abu Dhabi. Pénalisé par un mauvais départ puis par l'électronique de sa monoplace, son coéquipier Nico Rosberg termine 14e à un tour.

Malheureusement pour les fans de F1, il n’y a pas eu match pour le titre de champion du monde 2014. Le suspense s’est envolé dès l’extinction des feux rouges sur la grille de départ du Grand Prix d’Abu Dhabi: Nico Rosberg a patiné en pole, pas Lewis Hamilton qui s’est immédiatement envolé vers la première place pour ne jamais la lâcher, sauf de manière provisoire au gré des traditionnels arrêts au stand. Rien n’a perturbé le Britannique, pas plus la rapide tombée de la nuit que l'absence de concurrence.

Pour ne rien arranger, au 25e tour, alors qu'il se maintenait à peu près à trois secondes de Lewis Hamilton – mais que Felipe Massa, troisième, pointait déjà à une quinzaine de secondes – l'Allemand a connu un sérieux souci avec son KERS. Pourtant, trois boucles plus tard, Pastor Maldonado a bien essayé de tout relancer en laissant échapper une énorme flamme de l’arrière de sa Lotus. Peine perdue, l’évacuation du Vénézuélien et de sa voiture se sont bien déroulés et la voiture de sécurité n’a pas eu à entrer en piste.

N. Rosberg: "Le but, c'était de lui mettre la pression"

Au 33e tour, Lewis Hamilton, à la sortie des stands, s’est même permis le luxe de repasser devant son coéquipier toujours privé de rythme. Le combat n’a pas pu avoir lieu, mais il n’y a aucun mérite à enlever au désormais double champion du monde (après 2008): Nico Rosberg a lâché sa première place dès le premier virage, alors que Lewis Hamilton a impeccablement géré sa course de bout en bout. "Le but, c’était de lui mettre la pression pour qu’il fasse quelques erreurs, disait pourtant le fils de 'Keke' après les qualifications, sur RMC. Il en a fait un peu. Mon opportunité, c’est qu’il en fasse quelques-unes comme au Brésil et qu’une Williams passe devant au départ, par exemple."

C’était, en effet, le seul scénario viable pour qu’il chipe la couronne à l’aileron et à la barbe de Lewis Hamilton. "Il a tout à perdre, et moi tout à gagner. J’espère qu’il sent cette pression." Nico Rosberg n’a vraiment pas été aidé par sa mécanique, avec une autre panne d’accélérateur au 43e tour qui l’a même contraint à une 14e place à l'arrivée, à l'agonie et avec un tour de retard sur son partenaire et héros du jour. Mais au final, le seul qui a craqué sous la pression, c’est bien lui. Lewis Hamilton est donc champion du monde en toute logique, dans la foulée d’une deuxième partie de saison avalée tel un glouton: six victoires et une deuxième place en sept Grands Prix.


Source[/size]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Invité le Lun 24 Nov - 19:46

MECONTENTEMENT : je trouve scandaleux que des épreuves sportives soient accaparées par des chaines payantes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 24 Nov - 19:58

C'est gratuit sur café crème Wink
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Invité le Lun 24 Nov - 20:13

Ou ? Quand ? Comment ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Lun 24 Nov - 21:00

ICI
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Invité le Mar 25 Nov - 19:58

Dent queue cheune !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Dolu le Mar 25 Nov - 20:01

Bite jeune !
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: F1 - Saison 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum