PARTENAIRES


Ces nouveaux logements qu'on module à l'envie

Aller en bas

Ces nouveaux logements qu'on module à l'envie

Message par Dolu le Lun 7 Avr - 14:02

Ces nouveaux logements qu'on module à l'envie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les promoteurs développent des solutions pour que les appartements puissent changer de configuration au gré des besoins de leurs propriétaires, des pièces s'ajoutent ou disparaissent à volonté...

Des logements conçus pour évoluer avec la vie de ceux qui les habitent… L'idée gagne du terrain chez les promoteurs. Dans une vingtaine de programmes, Crédit agricole Immobilier par exemple propose entre 10% et 20% d'appartements «évolutifs», imaginés pour changer aussi vite que les familles elles-mêmes. Elles s'agrandissent, se recomposent? Les enfants partent et laissent leurs chambres vides? La configuration des lieux s'adapte car l'une des chambres et le salon attenant ont été dès l'origine étudiés pour pouvoir être aisément réunis ou séparés. Grâce à une poutre judicieusement placée, la cloison entre les deux pièces est facile à installer… ou à enlever. Aucun câble, fil électrique, ni tuyau n'y passe, et le carrelage ou le parquet a été posé même en dessous, sans démarcation: pas de raccord à faire. Même le chauffage a été pensé en conséquence…

«Le coût des travaux pour ajouter ou retirer le mur ne dépasse pas 2500 euros», insiste Delphine Lepeix, directrice qualité client innovation et prospection chez Crédit agricole Immobilier.

Sur le même principe, chez ce promoteur, certains logements peuvent à volonté troquer deux salles de bains contre une seule très grande ou une salle de bains et un cellier. «Pour les investisseurs, ce concept évolutif permet de s'adapter au marché locatif: familles, colocations…», ajoute Delphine Lepeix.

D'autres promoteurs proposent, eux, des logements évolutifs car «séparables». L'acquéreur achète un appartement de trois pièces par exemple, avec en plus une pièce qu'il peut réunir aux autres ou dont il peut faire un studio totalement indépendant, pour le louer par exemple. Cette «pièce en plus» peut servir de chambre à un petit enfant, devenir son premier studio à l'adolescence et être loué quand il quitte définitivement le foyer familial.

Ce concept, baptisé Evoluvie, a été imaginé en 2004 par Artenova Immobilier. Ce promoteur francilien a breveté un procédé qui permet pour un budget modique (2000 euros environ) de réunir ou séparer les deux appartements «dotés dès le départ de deux portes d'entrée, raccordés à deux compteurs EDF, avec un règlement de copropriété qui tient compte de cette spécificité», souligne Emmanuel Galloy, le président d'Artenova Immobilier. Dans le studio, un emplacement est prévu pour pouvoir accueillir une kitchenette le jour où la chambre est reconvertie en logement indépendant.

Une pièce en plus ?

Depuis, Icade a aussi imaginé une solution assez voisine. Baptisée «Bihome», elle ajoute à l'appartement principal un espace de vie dédié à l'accueil d'un proche, d'une tierce personne ou au télétravail. Cet espace de vie dispose de deux entrées, l'une directement sur l'appartement et la seconde totalement indépendante sur le palier. Il bénéficie également de ses propres commodités (salle de bains…).

Ces différentes formules ont été déclinées jusqu'à présent dans les immeubles, et peu en maisons individuelles. Mais celles-ci commencent à se mettre au diapason. À Marne-la-Vallée, Bouy­gues Immobilier vient ainsi de lancer les Lodges, un ensemble de 35 maisons qui peuvent être agrandies par l'ajout de modules préfabriqués en bois. Une maison de trois pièces peut ainsi passer à quatre ou cinq pièces.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum