PARTENAIRES


Les ponts désorganisent-ils vraiment les entreprises ?

Aller en bas

Les ponts désorganisent-ils vraiment les entreprises ?

Message par Dolu le Lun 2 Juin - 19:31

Les ponts désorganisent-ils vraiment les entreprises ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des touristes sur la plage de Nice en septembre 2013


La concentration des jours fériés autour du mois de mai entraîne une perte de productivité pour de nombreuses entreprises...

Les ponts font le bonheur des salariés, mais moins de leurs patrons. Avec trois jours fériés qui tombent un jeudi, le mois de mai 2014 a permis à de nombreux salariés de prendre quatre jours de break, en ne posant qu’une seule journée. Ils ont aussi pu profiter du lundi de Pâques, le 21 avril, et seront encore au repos le 9 juin, pour la Pentecôte.

Des hasards de calendriers qui ne réjouissent pas les entreprises, qui s’en trouvent désorganisées: «La concentration de ces 5 jours fériés sur 8 semaines, combinée à l’obligation pour les salariés de solder leurs congés 2013 avant le 31 mai pose problème. Car les entreprises sont obligées de fonctionner à effectifs réduits, voir à 50 % les vendredis de pont», constate ainsi Jean-Christophe Sciberras, président de l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Certaines ont même été contraintes de fermer boutique les vendredis de pont, car elles ne pouvaient pas tourner en sous-effectif.

Les salariés moins productifs les jours de pont

Autre souci que posent les ponts: la productivité des salariés présents ces jours serait plus faible que d’habitude, selon Jean-Christophe Sciberras. «Travailler un vendredi où la moitié de l’entreprise fait le pont, c’est comme le faire un 8 août. La pression est moindre, les interlocuteurs sont plus difficilement joignables. Alors on en profite pour arriver plus tard et partir plus tôt. Il ne faut pas oublier que le travail est collectif dans une entreprise», souligne-t-il.

Pour limiter l’impact négatif de cette période sur le reste de l’année, les entreprises ont donc essayé d’anticiper en donnant un coup de collier avant les ponts de mai, ou en prévoyant de se rattraper sur le mois de juin. «Mais cela peut engendrer des heures supplémentaires dont le coût n’est pas négligeable pour les entreprises», note Jean-Christophe Sciberras.

Des gagnants tout de même

Au final, la concentration de jours fériés en mai entraînerait donc une perte de chiffre d’affaires de 2 à 10 % selon les entreprises, en comparaison aux autres mois de l’année. «Certaines d’entre elles perdent des marchés, car leurs clients vont voir ailleurs. Ça tombe d’autant plus mal en période de crise», indique Geneviève Roy, vice-présidente de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Restent que toutes ne sont pas perdantes dans l’histoire. Celles qui œuvrent dans certains secteurs (hôtellerie, restauration, loisirs, transport) se frottent au contraire les mains, en voyant leur activité bondir avec les ponts. Ce qui limiterait au final l’impact négatif des jours fériés pour l’ensemble de l’économie française. L’Insee a ainsi estimé que l’incidence des jours fériés sur la croissance française serait de 0,01 % en 2014, soit un effet négligeable…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 40
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum