PARTENAIRES


Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Message par Dolu le Sam 4 Oct - 15:50

Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Fumer en voiture en présence d'enfants de moins de 12 ans sera interdit et passible d'une amende.


L'interdiction de fumer en voiture en présence d'enfants réjouit les spécialistes, mais ils s'interrogent sur la limite de 12 ans : à cet âge, le système pulmonaire est en place, mais sa maturation loin d'être achevée.

Marisol Touraine y voit une «mesure de bon sens», largement plébiscitée par les Français. L'interdiction de fumer en voiture en présence d'enfants de moins de 12 ans est pourtant l'une des mesures qui fait débat au sein du programme de réduction du tabagisme, présenté jeudi par la ministre de la Santé.

«Démagogique et inapplicable» selon les policiers et les associations d'automobilistes, la mesure, qui doit faire l'objet d'un amendement dans la loi de santé à venir, est saluée par les pneumologues et les associations de malades. Qui se montrent néanmoins «très surpris de cette limite de 12 ans», note Dominique Bacrie, directrice adjointe de la Fondation du souffle. «Nous sommes favorables à l'interdiction de fumer en voiture quel que soit l'âge de l'enfant, même si en pratique, c'est difficile à mettre en œuvre».

La voiture, un espace clos

Pourquoi cette interdiction en voiture? Le tabagisme passif est toujours délétère, mais particulièrement en voiture, espace clos au volume d'air restreint. Et ouvrir la fenêtre ne suffit pas à renouveler suffisamment l'air intérieur. «De plus, on sait que les micro-particules dégagées par la combustion s'accrochent aux tissus, et sont ensuite relarguées dans l'air», explique Dominique Bacrie. «La concentration en particules fines est dix fois plus élevée sur les sièges arrière des véhicules fumeurs par rapport aux non-fumeurs, et dépasse de plus de trois fois le seuil moyen admis par l'Organisation mondiale de la santé», indiquait jeudi la ministre de la Santé. S'abstenir de fumer en présence d'enfants ou ouvrir la fenêtre ne suffisent donc pas: «L'idéal, explique Dominique Bacrie, serait que les voitures soient des espaces totalement sans tabac.»

Quant à cette limite de 12 ans, Marisol Touraine l'a justifiée jeudi en estimant… qu'il fallait bien en fixer une, et qu'elle comptait sur les adolescents pour dissuader leurs parents de fumer en voiture. «Cette limite de 12 ans ne repose sur aucune preuve scientifique», précise le Pr Brigitte Fauroux, pneumologue à l'hôpital Necker (Paris) et membre du centre de référence des maladies respiratoires rares. Encore immature chez le nourrisson, l'architecture pulmonaire continue à se mettre en place jusqu'à environ 8 ans: durant les deux premières années de vie, le nombre d'alvéoles croît (elles sont 50 millions à la naissance, et 300 millions vers 8 ans), puis entre 2 et 8 ans leur taille augmente.

Mais la capacité respiratoire, elle, augmente jusqu'à l'âge de 20 ans, avant de diminuer plus ou moins rapidement selon l'hygiène de vie et notamment les habitudes tabagiques. «Une fonction pulmonaire diminuée à l'âge de 20 ans ne se récupère pas», explique donc le Pr Fauroux. Un enfant exposé au tabagisme passif risque d'avoir une fonction respiratoire diminuée, avec un lien entre l'importance de l'exposition au tabac et la diminution de la fonction respiratoire.

Les enfants respirent plus vite

Durant l'enfance, les agressions de l'appareil respiratoire, avec en premier lieu le tabagisme passif, peuvent perturber la croissance pulmonaire. Le nombre d'infections respiratoires et ORL est aussi plus important chez les enfants exposés au tabagisme passif, et l'asthme est significativement plus fréquent. Le risque de maladie cardiaque est aussi augmenté, et même les résultats scolaires sont moins bons, notamment en mathématiques, lecture et exercices de logique !

«Plus l'enfant est jeune, plus les polluants pénètrent loin dans l'appareil respiratoire et moins celui-ci a la capacité de se défendre», selon le Pr Fauroux, qui ajoute: «Le tabac est un irritant respiratoire majeur, et son effet est délétère quel que soit l'âge, même chez les adolescents.»

Les spécialistes se réjouissent donc d'une mesure qui ne peut que protéger les enfants. Mais le souci du gouvernement pour la santé des petits semble à géométrie variable: alors que Marisol Touraine venait, jeudi, de présenter son plan antitabac, sa collègue Ségolène Royal, chargée de l'environnement, annonçait le report de l'obligation prévue en 2015 de surveiller la qualité de l'air intérieur des crèches et écoles…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Message par ElMa le Sam 4 Oct - 20:03

J'ai été fumeur passif durant toute mon enfance.
A la maison, en voiture (la tête calée entre les sièges avant pour ne pas rater une miette des conversations) et en toutes circonstances.

Si bien que l'odeur du tabac m'était familière et agréable. En gros : j'étais fumeuse!

Quand j'ai quitté la maison, à 18 ans, cela a fait les effets d'un sevrage, c'était très étrange.
Lorsque l'on venait manger chez mes parents, pendant le repas, j'avais les yeux qui piquaient et en sortant je sentais mes cheveux qui puaient comme sortie de boîte.


Quelques années après, mes parents ont cessé de fumer tous les deux.
Fort heureusement : les repas de famille sont bien plus agréables à présents et bien moins nocifs Wink



Bref, oui, c'est sûrement mal de fumer en voiture, surtout lorsque l'on a des enfants à l'arrière mais... je reste quand-même contre cette idée d'interdire.

avatar
ElMa

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1218
Age : 35
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Message par whitespirit le Mer 8 Oct - 16:59

le mois dernier cela a fait 6 ans que j'ai arrêté et je n'ai plus jamais eu envie...
avatar
whitespirit

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2786
Age : 57
Localisation : entre les catalans et les basques

http://www.skisylvio.com/filmwhitespirit/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Message par ElMa le Mer 8 Oct - 21:35

Voilà une excellente chose!
avatar
ElMa

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1218
Age : 35
Localisation : PACA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fumer en voiture : quels dégâts sur les poumons des enfants ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum