PARTENAIRES


Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Aller en bas

Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par Dolu le Sam 25 Oct - 12:25

Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Deux mois de prison avec sursis ont été requis contre Arnaud, qui avait voulu défendre une collègue agressée en frappant son assaillant


Il a mis fin à une agression sexuelle présumée. Au passage, il a pris un coup sur le visage. Son tort ? Il a rendu deux fois les coups. Pour son geste, Arnaud ne s'attendait pas à recevoir la Légion d'honneur. Mais il ne s'attendait pas non plus à se retrouver dans un tribunal côté prévenu. Ce grand brun élancé de 37 ans comparaissait hier devant la 10e chambre correctionnelle de Paris pour violences volontaires à l'encontre d'Emeric, 29 ans, ce dernier poursuivi durant la même audience pour l'agression sexuelle.

Arnaud s'était interposé en apercevant Emeric en train de caresser l'une de ses collègues, alors endormie, lors d'une fête en boîte de nuit.

Arnaud et Barbara, tous deux employés dans la même école d'art francilienne, participaient à une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] étudiante le 30 mars 2013 dans une discothèque du quartier des Halles (Ier arrondissement). « Vers 5 heures du matin, je me suis sentie fatiguée. Je suis allée me reposer sur une banquette dans une zone de la boîte privatisée pour l'occasion », raconte la jeune femme de 25 ans à la barre. Deux heures plus tard, Arnaud aperçoit un homme en train d'enlacer sa collègue assoupie, une main sur son entrejambe. « J'ai demandé à cet inconnu s'il la connaissait, il m'a répondu oui. Pour m'en assurer, je lui ai demandé quel était le prénom de cette femme. Il s'est alors levé, et m'a frappé avec sa paume », se souvient Arnaud. L'imposant gaillard réplique alors en assénant deux coups de poing au visage de l'assaillant, avant que des vigiles ne séparent les deux hommes.

L'agresseur présumé, un barman au crâne rasé de corpulence équivalente à celle d'Arnaud, est expulsé de l'établissement. Là, selon certains témoins, il se bagarre de nouveau avec des passants. Arrivés sur les lieux, les pompiers le transportent à l'hôpital, grièvement blessé. « Son pronostic vital était engagé, et les témoignages qui parlent de cette supposée deuxième bagarre sont flous », souligne Me Martine Bouccara, l'avocate d'Emeric. Auditionné par la police, Arnaud reconnaît avoir frappé deux fois, mais sans excès. Emeric, lui, nie toute agression sexuelle ou physique, tout en assurant n'avoir aucun souvenir précis de la soirée.

Les deux protagonistes n'ont jamais été condamnés pour violences, et ont une vie plutôt bien rangée. Pour le procureur, « les attouchements, corroborés par plusieurs témoins, et le collant déchiré de la victime ne font aucun doute ». Pas de quoi dédouaner le bon Samaritain. « Ce n'est pas Zorro : sa réponse était disproportionnée, il y a d'autres façons de faire », poursuit la représentante du parquet. Et elle réclame deux mois de prison avec sursis contre Arnaud et six mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve contre Emeric.

« L'agression sexuelle est une invention pour justifier a posteriori les coups », balaye Me Bouccara, en demandant la relaxe de son client.

Quant à l'[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] d'Arnaud, il évoque « un cas parfait de légitime défense » et loue son acte de bravoure. « A l'heure où l'on reproche aux passants, dans le métro ou ailleurs, de ne pas intervenir lorsqu'ils sont témoins d'une agression, son attitude est celle d'un citoyen exemplaire », justifie Me Vincent de La Morandière, en plaidant lui aussi la relaxe. Jugement le 21 novembre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 40
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par yesterday le Sam 25 Oct - 12:42

Quelle justice de mer.. ! Une honte! Evil or Very Mad
avatar
yesterday

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 3641
Localisation : 62

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par asuérus le Sam 25 Oct - 14:39



Ben oui c'est comme ça qu'on fabrique une société de lâches!!

avatar
asuérus

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 1314
Age : 65
Localisation : Paris (entre autres lieux!)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par * Lili * le Mer 29 Oct - 14:32

On ne devrait plus l'appeler Justice, mais Injustice...
Encore un cas :
Une femme qui avait tué son mari en 2012 après plusieurs dizaines d’années d’un enfer conjugal fait de coups et d’abus sexuels de ses propres filles, a été condamnée mardi à dix années de réclusion par la cour d’assises du Loiret. L’avocate générale avait requis entre 12 et 14 ans de prison, mais sans retenir la préméditation contre Jacqueline Sauvage, 65 ans, initialement mise en examen pour assassinat, qui a tiré trois coups de fusil dans le dos de son mari le 10 septembre 2012.
Lors de l’audience entamée vendredi, les filles de la victime ont témoigné violemment à charge contre leur père, entrepreneur d’une société de transport, mort à 65 ans. «Notre père est décédé et pour moi, c’est un soulagement», a déclaré l’une d’elles, violée à l’âge de 16 ans et victime de graves violences alors qu’elle était devenue une adulte.
«Il était sans pitié, c’était plus fort que lui, a ajouté sa sœur aînée. Il m’a détruite intérieurement, je n’arrive pas à tourner la page», a ajouté la troisième. Toutes trois ont été violées, battues comme l’était leur mère. Leur frère, également victime des violences de son père, s’est suicidé la veille du jour où leur mère a finalement tué son mari.
Au cœur de l’audience, la présidente de la cour, Catherine Paffenhoff, a en revanche longuement questionné la passivité de l’épouse face à ce mari tyran, gros consommateur d’alcool, la non-dénonciation des coups, des incestes. «On avait peur de lui, il nous terrifiait», a répondu l’une de ses filles.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
* Lili *

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 6210
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par Candy le Jeu 6 Nov - 12:46

pffff après on dit que personne vient nous défendre quand on se fait agresser mais avec cette sanction, ca va pas nous aider !!!

Bah j'ai qu'une chose à dire, bien fait pour sa gueule à ce barman de merde. Il a reçu ce qu'il méritait. J'espère qu'il s'en souviendra longtemps ! Twisted Evil
avatar
Candy

Modératrice dingotte


Modératrice dingotte

Messages : 2359
Age : 44
Localisation : Je suis ton ombre ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Agression sexuelle : il défend sa collègue et se retrouve... au tribunal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum