PARTENAIRES


Les Critiques de Jokersdingo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Jeu 13 Déc - 16:07

Vous avez vu un/des film(s) : postez un petit avis pour nous donner envie (ou nous écœurer ^^ )

Je ne remonterai pas trop en arrière cette fois.... -cf. topic découvertes musicales- Mr Green

[url=http://www.capdexai66.com/viewtopic.php?p=64385#p64385]Cap De Xai 66 » 06 Oct 2012, 13:12[/url] a écrit:Texas killing Fields : 6.5/10


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A Texas City, la police fait face à une série de meurtres, mais les rivalités internes qui minent le service et l'endroit épouvantable où ont été retrouvés les corps – le terrain vague de Killing Fields – compliquent l'enquête.
Dans le comté voisin, les inspecteurs Mike Souder et Brian Heigh travaillent sur la disparition d'une jeune fille. Pas de cadavre, aucune piste. Lorsque Anne, une gamine des rues que Brian a prise sous son aile, est portée disparue à son tour, les deux inspecteurs commencent à se dire que la solution se cache peut-être du côté de Killing Fields...

Un Sam Worthington égal à lui-même (cf. Dos au mur); énergique, impulsif, réactif, un jeu du chat et de la souris, des thèmes de violence moderne urbaine, de prostitution, meurtres, limite prostitution infantile, un Jeffrey Dean Morgan à l'opposé de son rôle fantasque du Comédien dans The Watchmen (Les Gardiens), des pistes brouillées, des suspects : pas le film de l'année mais un thriller/drame agréable à voir....
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Jeu 13 Déc - 16:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie : 3 janvier 2012 - en DVD (1h 31min)
Réalisé par : Steven Hentges
Avec Lori Heuring, Linden Ashby, Joe Egender
Genre : Thriller
Nationalité : Américain

Synopsis : Cinq étrangers se réveillent piégés dans un cachot souterrain sans savoir comment ils sont arrivés là. En essayant de comprendre comment s'échapper, le groupe découvre une autre pièce contenant assez d'eau pour survivre 30 jours ainsi qu'un rasoir chirurgical. Combien de temps vont-ils réussir à tenir sans que la faim devienne insupportable ?

Avis : allez, vous l'aurez compris; un navet même pas nanar, c'est lourd, prévisible, contient les pires clichés du genre, c'est mal joué et doublé, aucun relief au niveau intrigue. Je ne vous épargne pas le trailer, ne me remerciez pas; vous allez perdre 1mn40 de votre temps précieux alors que j'ai perdu 1h20mn du mien (malgré des pauses réparatrices -comprenez que je me suis endormi plusieurs fois devant-) : bref, on peut vivre sans avoir à voir ce film, votre vie n'en sera pas chamboulée, loin de là... Si ce film était doté d'un QI, il ne dépasserait pas ma pointure de chaussures. Bizarrement, même avant de visionner le trailer, je savais que j'avais tout faux...

Note : 1/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*****************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie : 30 avril 2008 (1h 25min)
Réalisé par : Jean Becker
Avec Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Pierre Vaneck, Alessandra Martines, François Marthouret
Genre : Drame
Nationalité : Français

Synopsis : Antoine Méliot, la quarantaine, a tout pour être heureux : une belle épouse, deux enfants adorables, des amis sur lesquels il peut compter à tout instant, une jolie demeure dans les Yvelines et de l'argent. Mais un jour, il décide de tout saboter en un week-end : son bonheur, sa famille, ses amis. Que s'est-il passé chez cet homme pour qu'il change si étrangement de comportement ?

Avis : la bonne surprise de cette minireview. Un Dupontel toujours aussi bon, sobre, poignant. Le titre donnant l'issue du film, on a droit à un film qui ne verse pas dans le pathos, juste, où Dupontel brouille les pistes familiales & amicales avec son comportement changeant, fuyant, esquivant. On se plait à essayer de le détester sans y arriver & sans jamais le plaindre, nous qui connaissons son secret (ou pensons le connaitre) et lui qui ne se plaint jamais, mais en se placant dans la peau d'une femme, d'un enfant, d'un ami, que lui arrive-t-il ?! Une bonne surprise, un grand Dupontel, un film français moins connu que Bernie (autre registre en même temps) qui rappellera de par des côtés "Se souvenir des jolies choses".

Note : 7/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

**************************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie : 18 octobre 2012 - en DVD (1h 48min)
Réalisé par : Antonio Hernandez
Avec : Natasha Yarovenko, Sergio Peris-Mencheta, Manuel Martínez
Genre :> Aventure , Fantastique
Nationalité : Espagnol

Synopsis :
Terre Sainte, 12ème siècle… Au cours de la Quatrième Croisade, le chevalier Killian met la main sur un trésor convoité par tous : le Saint Graal, le fameux calice du Christ. Épaulé par sa troupe de fidèles et par Sigrid, une princesse Viking, il se voit alors chargé de le ramener en sûreté jusqu’au Royaume d’Espagne. Mais leur voyage s’avère des plus périlleux : une mystérieuse malédiction semble suivre leur trace, dévastant les villages et terrorisant les populations. Qui sont donc les ennemis de l’ombre qui veulent s’emparer du Graal ?

Avis :
A film moyen, avis mitigé : on sent une envie de bien faire mais les moyens ne sont pas là, le scénario est vide, c'est ringard, mal doublé et mal joué, effets spéciaux aussi efficaces qu'un expert de Paint, intrigue cousue de fil blanc, film à réserver aux vrais fans du genre : si vous avez aimé Le Seigneur des Anneaux, passez votre chemin, tout ici n'est que déception. Le ridicule est apparemment le maitre-mot dont s'est inspiré le réalisateur pour livrer cette version d'une BD mal-connue en France (et ce ne sera pas cette adaptation qui permettra le contraire). Film à éviter, et hop ! Une nouvelle note au niveau du film.

Note : 2.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Jeu 13 Déc - 16:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Date de sortie : 3 juillet 2012 - en DVD
Durée : 77mn
Réalisé par Tammi Sutton
Avec Andrew Prine, Jason London, Carlos Lauchu, Allison Lange, B.J. Britt, Azie Tesfai, Nick Holmes, Kate French, C.J. Thomason
Genre épouvante-horreur, Thriller
Film américain

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des amis de longue date partent pour un week-end tranquille.
Ils vont se retrouver sur le chemin du Dr. Alexander Tatum, un chirurgien fou.
Pour ces jeunes gens, désormais traqués, la lutte pour la survie commence.

Avis :
Bon, un slasher de plus, rien de bien innovant, une tension faible, les clichés inhérents au genre : l'héroïne mignonne, le héros mignon, des jeunes mignons et bêtes, une écervelée à forte poitrine.
Les amateurs purs et durs ne seront pas forcément captivés car ça sent le réchauffé.
Juste à noter le (seul, pour moi) point fort de ce film : l'intrigue de manipulation et de machination et les liens unissant les divers protagonistes opposés mais cependant rapprochés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sinon, à part ça, c'est d'un classique banal et affligeant malgré une jaquette qui laissait augurer d'un "Réanimator" bis Mr Green


Note :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Jeu 13 Déc - 16:09

*************************************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Déjà, rien que la jaquette...

ROBO VAMPIRE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Autres noms : Robo Mercenary, Zombie Vampire
Origine : Hong Kong
Année : 1988<
Réalisateur : Joe Livingstone
Distributeur : Filmark International (et là, oui, on a peur...)
Acteurs : Sorapong Chatree, Kent Wills, Ernest Mauser et des trucs improbables qui sonnent bien l'US : Robin Mackay, Nian Watts, Harry Myles, George Tripos, Nick Norman, Alan Drury.
Genre : rho, la vache...euh... nanar ?!
Durée : 90mn (de souffrance)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je suis un méchant vampire !
Rho, l'aut', il m'a fait peur...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un agent des Stups US est mortellement blessé au cours d'une mission périlleuse.
Il se voit donc transformé en mi-homme mi-machine. Cet homme doit maintenant sauver des otages prisonniers d'un sorcier chinois, qui transforme les humains en vampires...
Mais entre les vampires, les loups-garous, les mercenaires, la drogue, les autres flics, les trafiquants, sur qui compter et se méfier ?!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une scène d'action... palpitante ??!!

Avis :
Oh, malheur... Déjà que je pensais que [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]/a> était un nanar, là, j'ai trouvé pire (si, si, possible...) : je suis devenu grâce à ce film Master Es-Nanars...

Comment décrire l’indescriptible ? Mon dilemme prend tout son sens ici car je ne sais pas si on peut vraiment parler de nanar voire même de film pour ce.. ce... ce TRUC !!!

C'est un joyeux OVNI (Objet Vidéographique Non identifiable) à ne pas mettre face à tous les yeux : un montage aléatoire qui me fait me demander si il n'y a pas plusieurs scènes avec acteurs tirées d'autres films qui ont servi à faire cet opus (un plan en plein jour, le mec sort de la maison 3 secondes plus tard, il fait nuit noire -un exemple parmi tant d'autres), aucune narration, un synopsis tenant sur un 1/4 de confetti (mélange joyeux d'une belle repompe de Robocop, film sorti un an plus tôt, on sent l'inspiration -le flic narco tué, ressuscité, qui combat des zombies chinois sautillants rappelés à la vie par un nécromancier loufoque, réparé avec des moyens dignes d'un Mac Gyver- couplé à une histoire parallèle où il faut sauver une belle nana sexy qui a été capturée par des vilains trafiquants et recoupage spacio-temporel avec l'histoire d'amour entre un gorille-zombie et une fille-fantôme combattu par un nécromancier shaolin façon Tigre et Dragon, l'histoire est racontée sans queue, ni tête, sans ordre ou cohésion quelconque. (Ca va, jusque là, vous suivez, je ne vous ai pas perdu(e)s ??!! Mr Green )


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si Robot cassé, moi réparer lui avec briquet et cierge magique...

Un jeu d'"acteurs" très exagéré, les dialogues en anglais sont d'un niveau Grande Section de Maternelle (pas besoin de sous-titres, ils sont à la portée de tous malgré des accents à couper à la tronçonneuse), des cascades grotesques et appuyées, des vampires chinois sautillants en guise d'adversaires (auxquels il suffit de mettre un post-it ou 2 feuilles de papier WC sur le front pour les stopper) au Robocop de pacotille...

Tiens, parlons-en du Robocop : un pauvre gus grimé dans une tenue de très mauvais goût, tellement mauvais que j'ai du mal à vous la décrire : imaginez une combinaison de cosmonaute vue des années 50 (bien kitch, argentée, froissée) qui aurait eu une relation sexuelle avec une de ces combinaisons de sumo gonflables qu'on enfile pour rigoler et se fighter façon Intervilles.
Donc leur rejeton ressemble à ça.. sauf qu'il faut y rajouter des emballages alu de plats surgelés agrafés dessus, un casque type passoire (voire casque-bol de moto avec jugulaire/mentonnière intégrée) et l'antenne radio made in aiguille à tricoter : voyez la photo ci-dessus, vous comprendrez mieux mon embarras à dépeindre la chose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La beauté des costumes dans toute sa splendeur

La plus grosse part du budget du film devant se résumer à l'achat des lunettes de soleil du méchant trafiquant moustachu et des dits plats surgelés, on comprendra qu'il reste peu de moyens pour faire un film...
Ajoutez une scène finale superbement débile et sans intérêt, ringarde au possible et une apothéose des 30 dernières secondes risibles au niveau scénario avec ce vampiro-loup-garou sautillant, ce Robocop aux bruitages dignes d'un MO5 grabataire et vous aurez là un des pires nanars possibles : pourtant, j'apprécie les films du genre mais là, c'est trop...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Quand robot cassé, lui comme ça
avec BOUM depuis dedans : trop fort....


Note (cinéphiles comme nanarphiles, et non, il n'y a pas d'erreur sur la note) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Trailer (si vous l'osez, tellement il est de mauvaise qualité) :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 26 Déc - 10:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Origine : Afrique du Sud
Réalisateur : Ralph Ziman
Avec : Robert Hobbs, Motlatsi Mahloko, Jafta Mamabolo, Shelly Meskin, Kenneth Nkosi, Ronnie Nyakale, Rapulana Seiphemo, Jeffrey Sekele, Malusi Skenjana
Durée : 118'
Genre : thriller

Synopsis :
C'est l'histoire d'un jeune voyou, Lucky Kunene, issu de la campagne d'Afrique du Sud et qui se fabrique un nom de défenseur des pauvres dans le quartier d'Hillbrow à Soweto, avec son meilleur ami Zakes. Ils sont tous deux coachés par Nazareth MBOLELO, un ex-soldat de l'ANC, farouchement opposé à l'ancien régime, formé par les Russes. Crimes, vols de voitures (carjacking) et de magasins sont leur quotidien avant qu'ils ne décident tous deux de se ranger comme chauffeurs de taxi. Mais la violence est partout et risque de les rattraper. Tout ce dont rêvait Lucky Kunene, c'est une voiture BMW dernier cri, une habitation avec une vue sur la mer. Et pourtant, il est issu d'une famille pauvre. Pour Lucky Kunene comme pour beaucoup de jeunes de sa génération, affronter la police est un insigne honneur et aller en prison est devenu une routine.

Avis : une bonne surprise, petite perle de thriller sortie d'on ne sait où (hormis les 3 lettres), avec une histoire en filigrane ressemblant assez à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : un gangster gravit les marches, commençant petit caïd pour finir "empereur" de son quartier. Un peu du déjà-vu mais innovant par les décors de Soweto, les bidonvilles sud-africains avec cette misère évidente et gênante aux portes des riches afrikaners. Moi qui pensais au synopsis me visionner un "simple" film sur la violence et armes en Af'Sud, j'ai été bien surpris et je n'ai pas vu passer les 2h grâce au jeu des acteurs et au scénario; bon film

Note : 07/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A noter qu'en cherchant le trailer, je suis tombé sur le film en entier sur Youtube... Shocked

*************************************************************************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Origine : Hong-Kong
Réalisation : Andrew Lau et Alan Mak
Avec< Andy Lau, Tony Leung Chiu-wai, Anthony Wong, Eric Tsang, Gordon Lam, Kelly Chen, Sammi Cheng, Ng Ting Yip, Dion Lam, Wan Chi Keung
Durée : 101 minutes pour Infernal Affairs, 119 minutes pour Infernal Affairs 2, 118 minutes pour Infernal Affairs 3.

Infernal affairs -2002- constitue le premier volet d'une trilogie également composée d'un prologue (Infernal affairs II -2003-) et d'un épilogue ( Infernal affairs III -2003-).
Les intrigues des épisodes II et III ont été mises au point durant le tournage du premier film.

Synopsis :
Infernal Affairs : Ming est une taupe dans la police de Hong Kong, implantée là par les bons soins du patron de la triade. Yan est un policier infiltré dans la triade depuis dix ans. Son casier judiciaire bien alourdi par les années est là pour témoigner de sa réussite. Parfaite symétrie des situations et des hommes : Ming et Yan sont également fatigués des rôles que leur font jouer, dans l'ombre, leurs patrons respectifs. Ming rêve de devenir un vrai policier. Yan est las de tuer au nom de la justice et voudrait pouvoir se retirer enfin.

Infernal Affairs 2 : En 1991, lorsque Kwun, le parrain des parrains est assassiné, l'inspecteur Wong se prépare à l'inévitable bain de sang entre les grands pontes de la pègre de Hong Kong. Sam est le seul à rester fidèle à Kwun et, à la surprise de tout le monde, Hau, le fils de Kwun, reprend les affaires de son père. Afin de surveiller Hau et Sam, Wong décide d'infiltrer la triade via Yan, un jeune officier qui n'est autre que le demi-frère de Hua... Parallèlement, afin d'épier Wong, Sam infiltre la police au moyen de sa taupe Ming..

Infernal Affairs 3 : Après dix mois de purgatoire à un poste administratif, l'officier de police Ming, soupçonné à un moment de corruption et d'être responsable du meurtre de son collègue Yan, revient aux affaires internes. A la suite du suicide d'un policier, il suspecte l'inspecteur Yeung d'être une taupe travaillant pour la mafia et découvre que ce dernier est étrangement lié à la dernière affaire sur laquelle travaillait Yan...

Avis : Ah, du vrai bon plaisir asia en version VF (pour une fois) : un thriller véritable où on ne sait vraiment pas qui manipule qui, quel rôle il joue et pour qui, qui travaille vraiment pour qui et où il faudra visionner les 3 opus pour se faire une véritable idée du rôle de chacun et des tenants & aboutissants de l'histoire. De plus, le côté ambigu et obscur est renforcé par le fait que les évènements correspondent à la réalité car l'ensemble se déroule durant la période de rétrocession de Hong-Kong à la Chine par l'Angleterre et personne ne sait exactement comment tout va se passer alors tant qu'à faire, autant se trahir et faire son business, hein ?! J'ai retrouvé avec plaisir des acteurs jouant très bien et très convaincants que je croisais souvent dans les films HK tels que Andy Lau (vu dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], Anthony Wong (de “ The untold Story ” où le mec tuait le propriétaire du resto où il était employé pour le servir en repas à ses clients et continuait le massacre : les meilleurs plats de la ville selon les clients qui ignoraient tout de l’origine de la viande -tiens, bizarrement, pas fait de critique dessus : dommage, c'est à faire : l'est bon comme film et il y a un épisode 2 mais beaucoup moins bien...-), Eric Tsang de "Le flic de Hong-Kong" : bien joué, bien doublé, rôles réalistes et histoire bien racontée : juste un petit regret, c'est de constater que j'ai eu l'impression que le volume 3 a été fait un peu à la va-vite car je l'ai trouvée un peu brouillonne, on se perd avec des flash-backs à répétition et on s'embrouille avec la notion de temps et ce point me fait baisser (un peu) l'ensemble de la note finale de la trilogie (pas voulu séparer les 3 opus car vus d'affilée) mais bon, foncez : quasiment 6h de très bon spectacle en version thriller/policier, vous ne perdrez pas votre temps.

Synopsis : 08/10

Trailers :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

--------------------------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Film déconseillé aux moins de 16 ans
Titre alternatif : Girl in Captivity: Psycho Torture Chamber
Origine : Japon
Durée : 70 mins
Année : 2008
Réalisateur : Daisuke Goto
Genre : Thriller, Érotisme
Acteurs : Asami, Horyu Nakamura, Kenji Ezure, Sakurano

Synopsis :
Dans le sous-sol d'une chaufferie, une jeune femme est menottée à la tuyauterie sous le regard d’un homme paré dans un costume de sumotori et coiffé d’un masque à gaz. Ce bourreau improbable dont la voix perce, mime des mouvements de sumo tout en pratiquant des attouchements sur la captive. La victime est la fille de Daisuke, président d’une compagnie nippone, trop occupé à réussir une fusion pour se soucier de la disparition de sa progéniture, dont il est sans nouvelles depuis la veille au soir. Lorsqu’il reçoit un coup de fil du ravisseur et que celui-ci menace de la tuer, il prend conscience de la gravité de la situation...

Avis : bof, un remake moins gore et plus osé de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], une qualité d'image tellement mauvaise que j'ai pensé que ce film datait des 90-début 2000 mais non, il n'a que 4 ans, format de film bizarre (70mn), de l'érotisme (fellation sur gode-ceinture) : on m'a décrit ça comme une expérience à la Tetsuo, film inclassable, bizarre : je ne confirme pas; banal en regard de certains autres films qui voudraient choquer tel [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : vite vu et oublié (endormi devant en plus) et plus un prétexte pour un pseudo-érotisme lesbien qu'autre chose : fade...

Note : 03/10

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par Candy le Lun 21 Jan - 16:26



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Réalisateur : John Hyams
Acteurs :
Jean-Claude Van Damme, Scott Adkins, Dolph Lundgren,...

Genre : Action, Science fiction
Durée : 1h54min
Année de production : 2012
Date de Sortie : 23/01/2012
Titre Original : Universal Soldier: Day of Reckoning
Critiques spectateurs : 2,4 pour 53 notes




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’anarchie règne sur le monde, les UniSols (Universal Soldiers) Luc Devereaux et Andrew Scott, affranchis des ordres du gouvernement, veulent créer un nouvel ordre. Pour y parvenir, ils doivent éliminer les plus faibles parmi leurs rangs afin de constituer une armée invincible…


Mon avis :

Ce film est présenté avec une belle bande annonce mais....

C'est vraiment mauvais au possible ! Rien à voir avec Universal soldier (le 1er). J'aurais jamais cru voir aussi terrible daube. Il est choquant (pour rien), vulgaire (avec des scènes obscènes), une histoire confuse.

Pfff une belle perte de temps.

Je vous le déconseille. Et autre chose : en aucun cas vos enfants ne doivent véhiculer à côté de vous si vous décidez de le regarder quand meme Evil or Very Mad
avatar
Candy

Modératrice dingotte


Modératrice dingotte

Messages : 2359
Age : 44
Localisation : Je suis ton ombre ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par Dolu le Mar 10 Sep - 18:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

Mon avis : personnellement, une énorme déception, tellement j'en avais entendu parler ! Le film est original, bien fait, mais je trouve que la fin gâche tout tellement elle n'est pas cohérente...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Victor est le bras droit d’Alphonse, un caïd new-yorkais. Quelqu’un s’en prend à leur gang, dont les hommes sont abattus les uns après les autres, et l’assassin multiplie les messages de menace. Espérant s’attirer les faveurs d’Alphonse, Darcy, un ami de Victor, se lance sur les traces du tueur. Lorsque Victor fait la connaissance de Béatrice, une Française qui vit avec sa mère, Valentine, il est tout de suite attiré. Il va vite découvrir qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend. Béatrice est une victime qui cherche à se venger – et pour cela, elle a besoin de l’aide de Victor. Mais Béatrice va elle aussi se rendre compte que Victor n’est pas exactement ce qu’il avait dit. Lui aussi a un compte à régler… Ces deux êtres assoiffés de vengeance vont mettre au point un plan qui n’épargnera personne…

Mon avis : pas mal, Colin Farell est excellent comme toujours. Le film est tout de même un peu mou par moment, mais l'histoire se suit toute seule.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2077 : Jack Harper, en station sur la planète Terre dont toute la population a été évacuée, est en charge de la sécurité et de la réparation des drones. Suite à des décennies de guerre contre une force extra-terrestre terrifiante qui a ravagé la Terre, Jack fait partie d’une gigantesque opération d’extraction des dernières ressources nécessaires à la survie des siens. Sa mission touche à sa fin. Dans à peine deux semaines, il rejoindra le reste des survivants dans une colonie spatiale à des milliers de kilomètres de cette planète dévastée qu’il considère néanmoins comme son chez-lui.

Mon avis : oui Tom Cruise a vieilli, ça c'est un fait et il est partout dans ce film (vraiment partout vous verrez...), mais ce film se laisse regarder, même si dans le genre, il y a évidemment beaucoup mieux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lorsqu’un jeune fermier ouvre par inadvertance la porte entre notre monde et celui d’une redoutable race de géants, il ne se doute pas qu’il a ranimé une guerre ancienne… Débarquant sur Terre pour la première fois depuis des siècles, les géants se battent pour reconquérir leur planète et le jeune homme, Jack, doit alors livrer le combat de sa vie pour les arrêter. Luttant à la fois pour le royaume, son peuple et l’amour d’une princesse courageuse, il affronte des guerriers invincibles dont il s’imaginait qu’ils n’existaient que dans les contes. L’occasion, pour lui, de devenir une légende à son tour.

Mon avis : une bonne surprise ! Le haricot magique revisité à la sauce fantastique, et en plus bien fait. Par contre, j'ai lu sur certaines critiques que ce film pouvait se voir avec des enfants... Mouais, je mettrai un bémol, y'a des passages un peu violent quand même. Enfant ouais, pas en dessous de 10 ans.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs.
Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves…

Mon avis : vu hier soir donc critique toute fraîche. J'ai adoré ! En même temps, je suis big fan de Tarantino, et là, c'est bien du Tarantino, pas de doute ! Certains trouveront le film un peu long (2h45), mais moi je ne me suis pas ennuye une minute ! Avec en plus, Christoph Waltz (vu notamment dans Inglourious Basterds), une nouvelle fois énorme !
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:29

Chose promise, chose dûe et notes corrigées..


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Date de sortie : 20 juin 2012
Durée :1h 41min
Réalisateur : Gareth Evans
Acteurs : Iko Uwais, Yayan Ruhian, Joe Taslim
Genre : Action, Thriller
Nationalité : Américain, indonésien

Budget : 1 100 000$

Interdit aux moins de 16 ans

Synopsis :
Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays.
Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour.
Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer.
A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme : les portes sont condamnées, l’électricité est coupée et une armée d’hommes surentrainés débarque.
Piégés dans cet immeuble étouffant, les policiers vont devoir se battre étage après étage pour avoir une chance de survivre.


>Avis :
Qui dit "film exotique" (donc pas US ou blockbuster) dit ma pomme en testeur... J'avais fait du coréen, du pakistanais, du vietnamien, là, balade en Indonésie.

Je vous "rassure", ce film n'a que de "thriller" que le nom : en effet, très peu de pression psychologique qu'on serait en droit d'attendre d'un film du genre : c'est plutôt un vrai film d'action qui pète dans tous les sens (bras, jambes, mâchoires). Ceux qui ont vu et aimé Ong-Bak en auront pour leur argent et passion en versant une larme en se rappelant leur jeunesse devant Dolf Lundgren et autres Michael Dudikoff des années 80... (j'exagère un peu, là, non ??!!)

Alors, je ne dis pas que c'est mal filmé, non, loin de là, au contraire : c'est un mélange de Ong-Bak pour la bagarre, Die Hard pour l'action dans la tour, Hitman (ou MGS) pour l'infiltration et le nettoyage furtif. Les bagarres sont parfaitement chorégraphiées, ça part très vite dès l'introduction de l'équipe dans la tour (très vite, plein de morts) mais les passages psychologiques et relations entre les divers personnages sont occultés. Folie, traitrise, lâcheté, faiblesse, altruisme : autant de points importants qui auraient mérité d'être développés...
On a donc droit à une sorte de "Die Hard" sauce Asia sans le côté humain de la relation époux-femme captive (mais le héros se prépare à être papa). Le film ne plaira pas forcément à tout le monde car beaucoup de styles y sont présents : des références à des films cultes et jeux vidéo vous permettront de mieux l'apprécier, le scénario est assez basique et prévisible mais comment pourrait-il en être autrement ?! Le rendu est superbe et je ne suis pourtant pas fan du genre "tape fort".
Malgré une bonne bande-annonce, des critiques élogieuses, j'ai visionné le bébé (en VOST of course) mais j'avoue que même si c'est bien filmé, il manque un petit côté psychologique pour parfaire le tableau.

Note : 6/10

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

************************************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Date de sortie : 2010
Durée :1h 30min
Réalisateur : Aharon Keshales, Navot Papushado
Acteurs : Lior Ashkenazi, Ania Bukstein, Danny Geva
Genre : slasher, Thriller
Nationalité : israélien

Budget : 500 000$

Synopsis :
Une balade en forêt tourne au drame pour un groupe d'amis où la mort les attend derrière chaque tronc d'arbre...

>Avis :
Oui, je sais : synopsis minimaliste mais bon, quand on connait le genre du film, on ne s'attend pas à grand chose de plus...

Dans le même article, passer de l'Indonésie à Israël permet de voyager à moindres frais..

Là où ça change, c'est la manière de raconter : un frère et une sœur incestueux croisent la route d'un psychopathe qui les séquestre, un garde forestier intervient pour retrouver le tueur de son chien, 4 jeunes riches et niais se perdent en forêt en allant jouer au tennis (logique...), 2 flics (un obsédé sexuel déjà condamné -et c'est flic ?! et un en pleine crise conjugale suite à adultère- patrouillent en forêt. Tous ces gens vont se croiser au "hasard" des évènements et les morts ne seront pas forcément ceux que l'on pense, ni tués par le "méchant" de service, ni de la manière à laquelle on s'attend. Un slasher israélien est déjà assez rare pour qu'on le signale (en plus, c'est le seul film d'horreur israélien à ce jour) donc j'ai plongé et bien aimé.
On regrettera des lacunes et des clichés inhérents au type, des idées loufoques dans des scènes improbables (je fais pipi en plein dans un champ de mines : que fait-il ici ?) et à la jeunesse de ce style en Israël mais bon, il reste plaisant, les effets spéciaux sont bons, les décors inspirent plus le Montana, le Canada que les forêts d'Israël (superbes).

Difficile à voir pour tous (pas le genre du gore mais les idées et leur structuration), il risque de ne pas plaire à tout le monde même aux fans mais j'avoue que malgré quelques erreurs & clichés, j'ai été plutôt agréablement surpris (déjà, vu en Vf et surprise ! Elle n'est pas mal du tout..) car justement, par moments, il sort des sentiers battus et ne respecte pas les codes : on aurait aimé cela tout au long du film : dommage !

>Note : 07/10

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

******************************************************************************
Makai Senki Disgaea

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Auteurs : HARADA Takehito, SHINDO Arashi
Illustrateur : SHINDO Arash
Date de sortie : 2003
Type : manga
Statut : abandonné
Format : 12 épisodes de 25mn

Synopsis :
Rien ne va plus dans le monde des démons, le roi Krichevskoy est mort, le prince héritier Laharl s'éveille après deux ans de sommeil grâce à Flonne, une apprentie-ange.
Le seul hic est que personne ne le reconnait comme le roi, il doit prouver au monde des démons qui est le chef, ce qui va s'avérer pour le moins périlleux...
Outre les interventions musclées du héros galactique Gordon et de son équipage composé de la belle Jennifer et du robot multi-fonction Thursday, Laharl devra aussi supporter la belle Etna, sa servante ambiguë et Flonne, descendue sur terre afin d'obtenir son diplôme d'ange.

>Avis :
Ne connaissant pas le manga mais le jeu vidéo PS2 éponyme (Disgaea 2 : Hour of Darkness), j'ai tenté l'anime et je ne le regrette pas, anime qui est l'adaptation du jeu vidéo adapté lui-même du manga (vous me suivez ?!)
Amateurs de délires asias assumés, vous serez comblés car, de plus, le manga n'est pas axé grand public facile : que nenni...
Publié par Nippon Ichi (qui, en plus, a sorti plein de jeux T-RPG comme les Makai Kingdom, Atelier Iris, Phantom Brave (Tactical RPG, genre peu connu et dont je raffole comme Vandal Hearts, La Pucelle, Disgaea, etc.), c'est du grand Asia avec exagération des situations et poses de personnages, effets visuels à gogo mais ça raconte aussi une belle histoire. C'est maléfique, démoniaque, malsain mais drôle à un point qu'on devine que les réalisateurs ne se sont pas pris au sérieux en le faisant, animation de qualité (mélange de 2D/3D), voix de premier choix.
Un shônen de plus, certes... Mais voir des Prinny (pingouins avec des roquettes en guise de jambes), un ange assassin pour tuer un empereur déjà mort (étouffé par un gâteau -George W. Bush inside ??-), un héros capable de péter son propre château pendant une baston, une équipe de "héros galactiques défenseurs de la Terre depuis 37 générations" se faire éjecter façon Rocket Team dans les Pokémon à chaque intervention (avec une Jennifer aux "arguments" gigantesques : d'ailleurs, le mimétisme est frappant : 1 garçon, 1 fille, un sbire), vous comprendrez que vous ne vous ennuyerez pas.

Note : 7.5/10



Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Junkie et sans domicile fixe, Bunny se prostitue afin de gagner de l’argent pour acheter sa drogue quotidienne.
Cependant, sa route croise un jour celle de Hog, un camionneur qui va lui faire regretter amèrement tous ses vices.

Bon, soi-disant film-choc très dur, éprouvant, répugnant : encore déçu (ou trop habitué ?) : plus eu l'impression d'assister à un très mauvais film d'essai qu'à un torture-porn.
Il est loin, le temps des Grotesque et autres : là, c'est plus l'aspect de la folie humaine sous drogues qui est traitée : à aucun moment, on ne ressent de la douleur ou compassion pour Bunny.
Un final assez étonnant ("tu as gagné, j'ai perdu...") ne pourra pas sauver ce film de 1h16 : c'est ennuyant, mal filmé (caméra à l'épaule), ça bouge trop mais ça ne captive pas...
Il aura permis à l'actrice principale de se faire remarquer avec ce film mais pas dit que cela l'aide pour sa carrière cinématographique (en dehors du cinéma de charme car sur ce coup, performance assez remarquée) : fait pour choquer, cela fonctionnera avec les plus faciles à "toucher", pas avec les fans du genre : il parait qu'elle est aussi chanteuse; j'écouterai à l'occasion (sans conviction)
Mais bon, être actrice/productrice/costumière/scénariste sur le même film quand c'est son premier, c'est voué à l'échec : on ne peut être bien partout...
Note : :2:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Part. 1 :Suite à l'étrange disparition de deux experts en biens immobiliers, leur employeur décide de faire appel à un détective répondant au nom de Nicolas Tremel.
Pendant le voyage en train qui va le rapprocher du manoir Valdemar, dernier lieu où ont été vus les disparus, il se fait raconter par une responsable de l'agence l'histoire dramatique et légendaire des anciens propriétaires du domaine.
Part. 2 :Quatre jours ont passé depuis la disparition de Luisa Llorente dans la maison de Lazare Valdemar.
Deux expéditions sont parties à sa recherche : en premier lieu Nicolas Tramel, détective engagé par Maximilien Colvin, chef de Inmoverance, société pour laquelle travaille Luisa, une autre organisée par les collègues de Luisa, Ana et Eduardo, qui ont dans l'idée d'unir leurs forces avec le détective. Mais quelque chose d'imprévu va se passer...

Abonné aux déceptions ciné, ces temps-ci... encore une adaptation manquée (Edgar Allan Poe inside)
Ca ne remplit pas son contrat, c'est fade avec de mauvais effets spéciaux, tout juste à la hauteur d'un téléfilm en fin d'après-midi sur une chaine du câble et dont le jeu des acteurs mérite tout juste une apparition dans une production Disney pour ados prébubères mais déjà boutonneux.
Note : :2:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

----------------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sam, un employé de restaurant vivant et travaillant à Hong Kong, se voit obligé de fuir en Afrique du Sud après avoir couché avec la femme de son patron. Là-bas il retrouve du travail dans un restaurant mais est exploité par ses nouveaux employeurs qui le savent en fuite. D'une nature violente Sam viole une femme dans un village africain et contracte le virus Ebola. Son patron et sa femme apprennent l'existence de sa maladie, il les tue et les utilise comme "hamburger" servis à la clientèle, répandant par là-même le virus. Sam décide de rentrer à Hong Kong, bientôt le virus Ebola se diffuse autour de lui et dans la ville.

Enfin une valeur sûre qui fait ce qu'on lui demande : Anthony Wong. On lui demande de se lâcher et il le fait même si le film lorgne trop/très sérieusement vers The untold story -déjà les mêmes acteurs et réalisateurs- (cannibalisme déguisé & meurtres), il s'en donne à coeur joie mêm si par moments, il en fait trop et tombe un peu dans la caricature... Des invraisemblances (1 cas sur 10 millions est immunisé et devient porteur : hop, c'est lui qui contamine le monde) certes mais c'est sanglant, odieux, mesquin, violent (comme lui dans le film), c'est brutal en démontrant la nature obscure de l'Homme mais c'est un régal pour les fans du genre (à voir en VOST anglaise car pas de VOSTFR)

Note : :6:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

--------------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ryoichi ne veut plus vivre dans une société industrialisée qui donne au peuple l’illusion de la liberté en l'aliénant de plus en plus.
Non seulement il opte pour l’isolement total en allant vivre dans une cabane perdue dans la montagne, mais en plus, il fabrique des bombes artisanales qu’il expédie aux principaux représentants de la dérive de la société.

Trop de réflexion tue la compréhension du film : trop de messages en même temps, sans cohésion, des critiques envers le monde moderne et technologique, de la théologie... Pas assez de rythme alors que l'idée était bonne.
Note : :1:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Istanbul est la cible d’attentats revendiqués par un réseau islamiste radical : une explosion dans une rue passante fait 130 morts, dont trente Américains et cinq Anglais.
Le monde a les yeux rivé sur la Turquie. Alors qu’une menace d’un autre attentat se fait sentir, le service de renseignements turc crée l’organisation secrète : « Labyrinthe ».
Se met alors en place un jeu impitoyable et mortel dans lequel chaque côté va essayer de manipuler et d’instrumentaliser l’autre...

Bon petit polar sympa malgré des scènes cousues de fil blanc, des clichés évitables (la romance des 2 héros, le décès d'un équipier).
C'est bien filmé, ça tient la route, ça remplit son contrat.
Note : :5:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

----------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Philosophy of a Knife est un film d'horreur russe réalisé par Andrey Iskanov et sorti en 2008.
Le film est basé sur l'Unité 731, l'unité militaire de recherche bactériologique de l'Armée impériale japonaise. Il contient des images d'archive ainsi que des interviews et des reconstitutions graphiques des expériences infligées par cette unité. Le film a une durée totale d'un peu plus de quatre heures et a été tourné en noir et blanc, excepté les interviews qui sont en couleur. Il est présenté en deux parties et est en anglais. Les interviews sont sous-titrées en anglais.
Tous les évènements reconstitués dans le film se sont produits. Il a été réputé comme l'un des films les plus choquant, violent et atroce jamais réalisé.

Bon, à croire que plus rien ne peut m'émouvoir, ça ne m'a pas dérangé, ni écœuré : ça sent le documentaire propre et policé, les scènes de torture sont assez bien filmées ce qui fait que ce film ne sera pas à mettre devant tous les yeux. Le sadisme des tortionnaires, leur froideur, l’ingéniosité des sévices est surprenant de réalisme, on ose à peine imaginer que tout ce qui est montré s'est réellement déroulé...
Attention, c'est long : plus de 4h !!
Note : :4:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une famille dont le père de famille est médecin hérite d'un manoir d'un oncle en plein cœur du Portugal. De retour au village qui l'a vu grandir, le médecin ne se sent pas le bienvenu.
Rapidement des phénomènes inexpliqués surviennent entre les murs d'autant plus que la famille semble avoir aussi des lourds secrets à garder.

Bon, fans de Paranormal Activity, Amityville et Co., passez votre chemin : ennui puissance 10, pas d'action ni de sursauts, pas de réflexion ni d'intelligence...
Note : :1:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

------------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Une série de meurtres impliquant de jeunes collégiennes et survenant à intervalle régulier met la population en émoi.
Particulièrement celle d'un quartier où l'on recense l'une des victimes.
Les voisins commencent à se méfier les uns des autres, un malaise s'installe, et ils s'orientent de plus en plus vers une seule conclusion : le tueur en série est à coup sûr l'un d'eux...

C'est tentant, hein ?! Alléchant, hein ?! Vous en voulez hein ?!
Vous serez déçu(e)s comme je l'ai été : je m'attendais à un vrai thriller prenant aux tripes, je n'ai eu droit qu'à une parodie de thriller : beaucoup de temps morts, des invraisemblances
Je pensais qu'on allait avoir du sadisme, du sang, de la torture, de l'intrigue à chaque palier ; que nenni, foutaises, platitude et eczéma
Note : :3:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:33

Bientôt fini !! Mr Green


Dernière édition par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:48, édité 1 fois
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[size=150]NIGHT WOLF[/size]

Date de sortie : 5 février 2013 - en DVD (1h 25min)
Réalisé par Jonathan Glendening
Avec Isabella Calthorpe, Tom Felton, Gemma Atkinson
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Britannique

Synopsis :
Sarah Tyler retourne chez les siens pour une brève visite, l’environnement familial n’étant pas des plus agréables. L’arrivée d’une forte tempête va forcer Sarah, ses frères ainsi qu’un couple d’amis à rester dans cette maison isolée au milieu de la campagne toute une nuit. Ils se lancent dans une petite fête improvisée et vont vite découvrir qu’ils ne sont pas seuls, une bête sauvage assoiffée de sang surgit de l’obscurité pour les attaquer. Les voilà piégés et effrayés. Rien n’est laissé au hasard et chacun commence à douter de l’autre. Ils vont devoir tenir une nuit complète (13h comme le titre original)

> Avis :
Série B de niveau 0, à voir pour les formes généreuses de Gemma Atkinson (fille de Rowan, le Mister Bean : physiquement, 2 mondes d'écart), des loups-garous mal filmés pour laisser planer le doute sur l'apparence et le côté sombre (et l'économie de maquillage), loin des gentils louloups de Twilight et autres monstres du clip Thriller. Hémoglobine à gogo, scénario plus que moyen, fin stupide, jeu déplorable, secret de famille : 1h25 où tout s'agite, reste confus, invraisemblable et effets spéciaux au rabais : une joyeuse déception (prévue & prévisible)

Note : 03/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
----------------------------------------------------------

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[size=150]DEVIL SEED[/size]

Date de sortie : 6 novembre 2012 - en DVD (1h 33min)
Réalisé par Greg A. Sager
Avec Michelle Argyris, Shantelle Canzanese, Vanessa Broze
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Canadien

> Synopsis :
Alexandra, une étudiante pétillante, retourne vivre avec ses colocataires, Jessica et Breanne, pour la rentrée universitaire. Après une nuit de fête, elles rencontrent une voyante mais la séance se transforme en cauchemar quand celle-ci fait des allusions à la présence d’un esprit malveillant. Quand la jeune fille se réveille le lendemain,amnésie complète et des évènements étranges et surnaturels ont lieu dans la maison où eut lieu un exorcisme : bruits inquiétants, hallucinations, blackouts, lacérations sur le corps… . Alors que l'état physique et psychologique empire, Alex apprend qu'elle est l'élue du démon pour pénétrer notre monde en portant son fils...

Avis : STOP DE SUITE !!!!
J'avais dit que Robo Vampire était un grotesque plagiat de Robocop : là, c'est L'exorciste qui est vraiment recopié : spiderwalk, insultes, voix caverneuses, urine sur le sol du salon, contorsions du corps, vol, mouvements des meubles, blessures, rédemption du curé qui a échoué à l'exorcisme d'un possédé, mort, démon qui s'enfuit en brouillard : il ne manque plus que le vomi sur Karras et la masturbation avec un crucifix et on pourrait se dire qu'on regarde L'exorciste version 2013...
Si vous avez aimé L'exorciste, Le Rite, L'exorcisme d'Emily Rose : foncez, vous serez en terrain (trop ?) connu : sinon, pour le reste, c'est un Direct-To-DVD correct sans plus pour s'occuper, rien de transcendant...

Note : 04/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

---------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[size=150]LA VERITABLE HISTOIRE DE BLANCHE-NEIGE[/size]

Date de sortie : 16 octobre 2012 - en DVD (1h 25min)
Réalisé par David DeCoteau
Avec Shanley Caswell, Maureen McCormick, Eric Roberts
Genre Epouvante-horreur
Nationalité Américain

Synopsis :
Blanche est une adolescente rebelle et perturbée. Sa belle-mère propose alors de l'envoyer dans un camp disciplinaire et c'est ainsi que la jeune fille se retrouve littéralement kidnappée pendant son sommeil. Au beau milieu de la forêt et en compagnie de sept autres jeunes, le camp devient le théâtre d'une série de meurtres auxquels la belle-mère de Blanche ne semble pas étrangère.

Avis : la véritable histoire de quoi ??!!
Ce qui serait supposé être l'histoire de Blanche-Neige transposée à notre époque n'est qu'une mascarade (ça tombe bien, c'est Carnaval...) : hormis le prénom de l'héroïne et la belle-mère un peu sorcière qui parle à un "double maléfique" dans un miroir, rien : pas de nains (chuis déçu, tiens...), ni de pomme (si, une jeune fille est empoisonnée par de l'eau -ouais, super...-), pas de prince charmant, le camp d'éducation paramilitaire remplace la forêt, Eric Roberts, habitué à ce genre de productions, vient pointer pour son chèque des Assedics : bref, un joli navet incohérent et absurde même pas passionnant : ne vous fiez jamais aux jaquettes ni aux synopsis : petits moyens = petit film... Fermez, démontez, roulez !

Note : 03/10 (parce qu'il m'a permis de m'endormir...)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

----------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[size=150] GANGSTERS, GUNS AND ZOMBIES[/size]

Date de sortie 2 octobre 2012 - en DVD (1h 28min)
Réalisé par Matt Mitchell
Avec Vincent Jerome, Huggy Leaver, Fabrizio Santino
Genre Comédie , Epouvante-horreur
Nationalité Britannique

Synopsis :
Q ne demande qu'une chose : avoir une vie tranquille. Cependant, cela n'est possible qu'en obéissant à Tony.
Ce dernier lui demande de conduire un camion, de déposer les gars et de prendre une part de gâteau. Tout ceci paraît très simple mais les choses ne se passent pas comme prévu...
Attaqués par des zombies durant le casse, ils vont devoir fuir dans la campagne anglaise poursuivis par des zombies.

Avis : fan de The Walking Dead pour les zombies, tu as aimé Shaun Of The Dead avec son fantastique humour noir décalé britannique, tu vas aimer GGZ. Mélange des 2 avec de l'hémoglobine bien exagérée (quantité/couleur), rythme soutenu, humour absurde et décalé typiquement anglais, c'est une comédie gentillette dont le scénario tient sur une page (pleine de photos, déjà, pour remplir les espaces), de l'autobiographie d'Eve Angeli (désolé pour les fans qui lisent ça -si certains savent lire, à l'instar d'elle...-) avec un petit plus bien barré qui fait oublier les défauts inhérents à une petite production financièrement parlant. C'est débile mais ça se voit et on voit qu'il y a du plaisir de bien faire et ils y arrivent. C'était l'instant surprise de cette minireview avec la note la plus haute du jour.

Note : 5.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

SILENT HILL REVELATION
Date de sortie : 28 novembre 2012
Durée : 1h 34min
Réalisé par Michael J. Bassett
Avec Adelaide Clemens, Sean Bean, Kit Harington, Carrie-Anne Moss, Radha Mitchell, Malcolm McDowell, Deborah Unger, Martin Donovan
Genre : Epouvante-horreurr
Nationalité : Français, canadien

Synopsis : Depuis toute petite, Heather Mason a l’habitude de changer d’adresse très souvent avec son père. Sans vraiment savoir pourquoi, elle fuit. Pourtant, cette fois, piégée, pour sauver celui qui avait toujours réussi à la protéger et découvrir qui elle est vraiment, Heather va devoir affronter un cauchemar qui devient de plus en plus réel…

Avis :
vous avez intérêt à revisionner le premier volume car si cela fait longtemps que vous n'aviez pas replongé dans l'univers de Silent Hill, vous aurez, comme moi, du mal à vous rappeler les évènements passés : décors toujours si bien faits rappelant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], effets spéciaux convaincants, on pourra se plaindre de la vacuité du scénario. Fan de l'univers du jeu vidéo, j'ai eu du mal à accrocher à cet opus vidéo où tout se mêle pas forcément avec homogénéité, c'est brouillon, la chronologie n'est pas respectée, impression que tous les éléments de Silent Hill ont été mis dans ce film sans respecter un ordre ou une idée.

On retrouve les personnages emblématiques du premier ainsi que les monstres de la série (Pyramide-Head, les infirmières aveugles, les monstres mutants), le bus de Silent Hill Downpour ce qui pourrait laisser présager une suite. La fin et les incohérences de certaines parties du scénario viennent plomber la note ou alors, il va falloir, comme déjà dit, refaire le 1 et le 2 dans la foulée pour mieux apprécier ce film (ce que je ne manquerais pas de faire) car j'ai eu du mal à accrocher et on en apprend beaucoup sur la genèse de l’œuvre et l'histoire de certains éléments : dommage !

Note : 05/10

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
************************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE TUNNEL DE LA MORT (Death Tunnel)
Date de sortie : 2005
Durée : 1h 37min
Réalisé par : Philip Adrian Booth
Avec : Melanie Lewis, Yolanda Pecoraro, Kristin Novak
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain


Synopsis :
Cinq étudiantes sont kidnappées et enfermées dans un vieil hôpital construit en 1910 et abandonné depuis longtemps, le Waverly Hill Sanatorium.
L’hôpital est considéré comme hanté depuis que 63 000 personnes y soient décédées de manières très étrange...

Avis :
Ah, le beau navet que voici : sous des airs de film, on nous sert une bouse cinématographique avec tous les clichés du genre : monstre tueur vicieux, les bimbos siliconées et bêtes, le héros courageux qui joue hyper mal, l'intrigue sans queue ni tête avec retournement de situation absurde (surtout le final), c'est tellement mauvais que je me suis endormi devant...


Note : 02/10

Trailer :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

****************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DEAD SET

Date de création : 2006
Réalisé par : Yann Demange
Avec : Jaime Winstone, Riz Ahmed, Adam Deacon, Andy Nyman, Warren Brown, Davina McCall
Genre : Sci-fi, horreur, critique
Origine : Grande-Bretagne

Synopsis :
Une effroyable attaque de zombies enragés s’abat sur l’Angleterre. La contagion se propage très rapidement à l’ensemble de la population
Les participants de l’émission de télé-réalité Big Brother, coupés du monde, ignorent qu’ils sont les derniers survivants. Plus pour longtemps…

Avis : 4 ans avant The Walking Dead, nos amis Outre-Manche nous offraient une sympathique mini-série (pilote de 45mn et 4 épisodes de 25mn) sur des zombies après une apocalypse.
Bien tournée, bien jouée, de bons effets spéciaux, c'est une excellente critique et une satire de la télé-réalité qui contient l'archétype du casting : le beau gosse, les bimbos, le gay de service, le décalé qui n'a rien à faire là de par son âge, son attitude, le gros nerveux incontrôlable qui décide de diriger.
On y retrouve avec plaisir (personnellement) Riz Ahmed, déjà aperçu en terroriste amateur raté dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qui pourrait jouer un survivant dans le groupe de Rick Grimes de notre série préférée sur les zombies.

Petite série de 5 épisodes qui n'aura eu qu'une saison mais que tout fan de TWD se doit de voir, rien que pour le plaisir de voir du zombie entre 2 épisodes : si vous avez 2h20 de libres dans votre vie, faites-vous plaisir avec cette série

Note : 08/10

Trailer :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Série US créée et produite par Ryan Murphy et Brad Falchuk en 2011 - 2 saisons (3ème en préparation)
Avec Dylan McDermott, Vivien Harmon, Taissa Farmiga, Evan Peters, Denis O'Hare, Jessica Lange, James Cromwell, Zachary Quinto, Joseph Fiennes, Sarah Paulson

Synopsis :
Dans la saison 1, la famille Harmon, composée d’un psychiatre pervers, de sa femme meurtrie et de leur fille satanique, s’installe dans un manoir hanté, après l’adultère du père et la fausse couche de la mère. Les esprits rôdent et sont bien décidés à les torturer, afin de les confronter à leurs plus grandes peurs. La saison 2 place une nonne sadique à la tête d'un asile psychatrique, aidée de sa subordonnée Sœur Mary-Eunice, d'un nazi reconverti tant bien que mal en médecin et par un psychiatre aux méthodes et traitements plus novateurs que ceux de Sœur Jude, mais qui s'avérera être une tête pensante dans un terrible complots contre les patients.

Avis :
Déjà traitée ici ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par Fed, son résumé est vraiment à la hauteur de mon ressenti et mes attentes : sombre, glauque, des secrets et de la tragédie, chaque épisode apporte son lot de problèmes et de fantômes.
La saison 1 parle de la maison, la saison 2 aborde le thème de l'internement psychiatrique. A noter que les personnages de la saison 1 reviennent dans la saison sous d'autres traits malgré une intrigue différente.
Histoire, ambiance, personnages, musique, le mélange donne un résultat étonnant et plaisant; cette série est à voir en attendant la saison 3 de The Walking Dead.
La saison 3 de cette série est en cours de préparation.

Note : :8:

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
-----------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie : 7 novembre 2012
Durée : 1h 50min
Réalisé par Scott Derrickson
Avec Ethan Hawke, Juliet Rylance, Fred Thompson
Genre : Thriller
Nationalité : Américain , britannique
Interdit aux moins de 12 ans

Synopsis :
Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

Avis :
Film assez bien fait, un Ethan Hawke convaincant dans son ensemble malgré des moments où il peine à rendre crédible son personnage d'écrivain, des surprises tout au long du film, des tortures et une intrigue assez étonnantes et qui détonnent dans un genre où tout semble écrit et figé depuis quelques temps : assez intéressant, pas vraiment horrifique, une bonne surprise à la fin surprenante mais pas vraiment inattendue -disons qu'on a l'explication de l'intrigue et le pourquoi du comment-

Note : :7:

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
--------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie : 10 octobre 2012
Durée : 1h 45min
Réalisé par Juan Carlos Medina
Avec Alex Brendemühl, Irene Montala, Derek de Lint
Genre : Drame, Fantastique
Nationalité : Français, espagnol, portugais

Synopsis : A la veille de la guerre civile espagnole, un groupe d’enfants insensibles à la douleur est interné dans un hôpital au cœur des Pyrénées.
De nos jours, David Martel, brillant neurochirurgien, doit retrouver ses parents biologiques pour procéder à une greffe indispensable à sa survie.
Dans cette quête vitale, il va ranimer les fantômes de son pays et se confronter au funeste destin des enfants insensibles.

Synopsis :
Là encore, une surprise assez sympathique : un cinéma assez méconnu, pas de grande star connue mais pourtant un film agréable qui captive plus par son intrigue et la volonté de rechercher et savoir comprendre pourquoi et comment que par le côté horreur/historique : l'action aurait très bien pu se passer de nos jours, le contexte en Espagne est là mais sans apporter de véritable plus-value au film. Malgré des détails, pas évident par moments de savoir comment cela est arrivé, pourquoi eux, les suites. C'est dommage car cela aurait apporté un plus à ce film.

Note: :6:

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:36

LE COCHON DE GAZA

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Genre : comédie dramatique
Réalisation : Sylvain Estibal
Durée : 98 min.
Date de sortie : 21 septembre 2011
Pays d'origine : France
Avec Sasson Gabai, Baya Belal, Myriam Tekaïa, Gassan Abbas, Khalifa Natour, Maurad Saad

Synopsis :
Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien pauvrea, remonte un cochon tombé d’un cargo.
Afin d'améliorer son quotidien, il tente de le vendre.
N'y arrivant pas, il se lance alors dans le commerce de sperme pour des colons israéliens

Avis :
Bonne surprise que ce film : sous l'aspect comédie, on a droit à une petite critique des religions peinant à s'adapter à la vie moderne et ses difficultés.
C'est drôle, touchant sans verser dans le pathos, ni l'ironie, ni le parti-pris. Une belle leçon qui prouve qu'on peut vivre ensembles malgré les différences dans le respect de l'autre en excluant les extrémistes de tous bords...

Note : 06/10

Trailer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

***********************************************************

PAINKILLER JANE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Genre : Fantastique, Action
Réalisateur : Gil Grant
Durée : 42mn X 22 épisodes
Date de sortie : 2007
Pays d'origine : USA/Canada
Avec Garwin Sanford, Chris Britton, Elias Toufexis
Statut : terminée

Synopsis :
Jane Vasco est agent secret et doit arrêter les Neuros, des individus génétiquement modifiés dotés de puissants pouvoirs psychiques.
Au cours de la série, elle découvre qu'elle a le pouvoir de s'auto-régénérer, ce qui la rend quasiment invulnérable.

Avis :
Mouais, bof, fade, scénario faible du genou, à aucun moment on ne sait pourquoi/comment elle a obtenu ses pouvoirs et ce n'est pas la fin en suspens qui aidera à déterminer quoique ce soit. Vue en VF, c'est triste, sans relief, l'histoire ne décolle pas, on n'arrive pas à s'accrocher aux protagonistes hormis Kristanna Loken mais là, c'est sur sa plastique car on ne peut pas dire que son jeu soit transcendant et la belle mise tout sur son physique. Le jeu des acteurs est minable, le doublage colle très mal : bref, facile de deviner pourquoi il n'y a eu quu'une saison. Bien loin du Comic...

Note : 3.5/10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

***********************************************************

THE RIVER

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Genre : aventure, paranormal, horreur, mystère, faux-documentaire
Réalisateurs : Oren Peli / Michael R. Perry
Durée : 42mn x 8 épisodes
Date de sortie : 2012
Pays d'origine : USA
Avec Joe Anderson, Paul Blackthorne, Paulina Gaitan, Leslie Hope, Eloise Mumford, Shaun Parkes, Thomas Kretschmann, Daniel Zacapa, Bruce Greenwood
Statut : terminée

Synopsis :
Le célèbre explorateur Emmet Cole voyage à travers le monde avec sa femme Tess et son fils Lincoln, et filme son aventure. Il est le héros de l'une des émissions les plus populaires à la télévision.
Parti à la recherche de la magie cachée dans les profondeurs de l'Amazone, il n’est jamais revenu de son voyage.
La mystérieuse vérité entourant sa disparition est là, quelque part, et ne demande qu'à être découverte.
Après sa disparition en Amazonie, sa famille, ses amis et les membres de son équipe de tournage partent à sa recherche.
Ils vont embarquer dans un voyage mystérieux et dangereux.

Avis :
Bonne surprise au départ, je suis un peu déçu par la conclusion : une fin stupide n'apportant rien (et vu qu'il n'y a qu'une saison, bein, c'est réglé..). Dommage car ça partait bien, l'intrigue était assez bien menée, une histoire se mettait en place, une excellente VOST, le jeu et les mystères permettaient de suivre avec plaisir les acteurs mais voilà, on sent que rapidement, en peu d'épisodes, il va falloir raconter toute une histoire et imprégner des spectateurs : tout est assez vite bâclé au regard final de l’œuvre. Dommage car ça partait bien mais il n'empêche que ça reste une bonne série.

Note : 06/10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Synopsis : Bud Clay est un coureur moto bénéficiant de peu de moyens, il traverse une grande partie des États-Unis en camionnette.
Fatigué, mélancolique et déprimé, il se comportement bizarrement avec les femmes qu’il croise sur la route et rencontre les parents de Daisy (son ex qui attendait leur enfant) qui conservent son « Brown Bunny », un lapin nain.
On apprend que Daisy a brutalement disparu et n’a plus jamais donné de nouvelles… Bud se lance à sa recherche.

Avis :
Etrange, long à se mettre en place, nostalgique, mélancolique, sans rythme, minimaliste : tels sont les mots qui me viennent à l'esprit quand je repense à ce road-movie.
La polémique de la scène de fellation non simulée a permis à ce film de sortir de l'ombre malgré des efforts de vouloir bien faire en dépit d'un manque de moyens flagrants et où Vincent Gallo joue tous les rôles (acteur, producteur, scénariste, compositeur, etc...).
Je me suis beaucoup ennuyé, ayant du mal à trouver le rythme du film, où Gallo veut nous amener malgré une fin étonnante qui explique l'énigme du film.

Note : 03/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Synopsis :
Flic intègre, CK Long a payé chèrement le démantèlement d'un puissant cartel de drogue.
Sa fille lui fut prise à la suite d'un kidnapping.
15 ans plus tard et après un lavage de cerveau et un entraînement intensif, la voici qui refait surface pour le tuer...

Avis :
Déçu : manque de crédibilité, jeu surjoué, scènes d'action ridicules, effets spéciaux traités avec Paint, un Sammo Hung aussi vieux que bedonnant (on est loin du Flic de Shanghai Mr Green ! )...
Mon seul vrai point positif : revoir Anthony Wong tracassé (malgré un temps à l’écran réduit) qui me donne envie de revoir The Untold Story.

Note : 04/10.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Synopsis :
Alors qu'elle accompagne sa sœur au terminal portuaire de Busan, Chun Soo-Ro, jeune femme souffrant de multiples phobies, est abordé par une bonne soeur qui lui demande un service : livrer des fleurs et un gâteau d'anniversaire.
Chum Soo-Ro se rend à l'adresse indiquée, mais quelle fut sa panique quand elle trouve le destinataire poignardé dans son fauteuil !

Avis :
Sympa mais pas extraordinaire : j'ai pensé au début à un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] au féminin (complot, quiproquo) mais malheureusement des longueurs avec un humour pas toujours approprié à la situation, un jeu par moments surjoué.
Dommage car ce personnage qui s'endurcit et qui passe de la stressée psychotique à la femme fatale téméraire méritait mieux.

Note : 5.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

PU-23 : the half-life of Timofey Berezin

Synopsis : Exposé à une radiation dans la centrale nucléaire où il travaille, Timofey part à Moscou avec sa famille. Essayant de vendre du plutonium pur (le fameux PU-239 sur la Table des Eléments) sur le marché noir qu'il a volé, il s'acoquine avec un gangster afin d'assurer une vie meilleure à sa famille.

Avis : film original et bien sympa, accrocheur avec une dose de comédie, du gangster, mais surtout une belle histoire humaine poignante sur la vie difficile en Russie, les dangers du nucléaire, les conditions de travail et de sécurité en Russie façon Tchernobyl. A noter le rôle du petit gangster qui se démène pour mener son business.

Note : 06/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Synopsis : Un menuisier, ancien cambrioleur, ayant un besoin urgent d'argent pour sauver sa famille, entre par effraction dans la nouvelle maison de son patron . Mais, bientôt, celui-ci réalise que qu'un tueur a placé des pièges mortels partout dans la maison après avoir kidnappé la famille du patron.

Avis : un bon petit thriller pas trop mal ficelé : du déjà vu dans certaines scènes, combat du gentil contre le méchant mais des surprises dans le scénario, une torture à la Saw pour le côté machiavélique et une fin assez surprenante. Juste la question du pourquoi se pose mais ça passe au second plan. A noter qu'il existe une suite : The Collection (pas encore visionné mais cela ne devrait pas tarder)

Note : 6.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

***********************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : En voulant donner une leçon aux membres d'un gang rival, Tatsu tue accidentellement la grand-mère de Kim Chong-gi, nul autre que le chef de la bande. Pour se venger, ils vont s'en prendre à ses amis, et parmi eux, Gu. Mais Gu n'a cure de cette vendetta et tout ce qu'il veut, c'est ravoir l'argent qu'il avait prêté à Tatsu. Il fera tout pour le reprendre quitte à employer les grands moyens et se mettre à dos autant les gangs, la police que les yakuza...

Avis : Ah ! Un bon petit film Asia qui sort de derrière les fagots ! Fans d'Ichi The Killer, vous serez servis par cette violence gratuite de gang; oubliez le côté déjanté : de la folie, certes, mais pas autant que dans le film-culte : tous les ingrédients (triades, drogues, malfrats) sont réunis avec le zeste de folie nécessaire (mais peut-être insuffisant ?) pour faire passer un bon moment. A voir !

Note : 7/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

***********************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Amis de longue date, Juan et Lazaro se la coulent douce dans leur quartier miteux de La Havane, vivant de petites escroqueries et profitant des faveurs de leurs voisines. Mais derrière cette façade, Juan rumine une pénible séparation et une relation tendue avec sa fille Camila. Lorsque, sous l'effet d'un virus inconnu, les habitants de la ville se transforment en morts-vivants, Juan profite de la situation en offrant ses services pour débarrasser ses concitoyens des zombies indésirables avec le slogan : « Nous tuons vos « chairs » et tendres ! ».

Avis : Yeah, une petite perle d'humour noir et parodique comme on les aime chez Nerdalors ou comme je les aime : ça joue l'exagération, la parodie, la satire, tout le monde en prend pour son grade : les genres, les acteurs, les clichés déjà entendus : vous avez aimé Shaun Of The Dead ?! Visionnez son cousin latin, vous ne le regretterez pas ! Un poil plus long avec le même humour et c'était un carton assuré mais les distributeurs font que ça va rester intimiste et c'est dommage. Y Viva la Revolucion Cubana !! Mr Green

Note : 7.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

**************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Momo, photographe & Fendou, gardien, se côtoient dans la résidence privée très luxueuse. Mme et Mr Zheng, emménagent avec leur fils. L'affaire va prendre une ampleur inédite avec l'installation de Lynn, l'amante de Mr. Zheng, au sein de la résidence. Mme Zheng va alors subir nombres de brimades anonymes et de mauvais goût...

Avis : sympathique thriller mais mon Dieu, que de longueurs par moments ! C'est dommage car il y a une belle histoire de manipulations, faux-semblants, tricheries, tromperies et ces longueurs viennent tout gâcher : si on décide de faire abstraction de cela, on a un film qui va vous tenir en haleine de par son côté obscur de mensonges.

Note : 6.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

********************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Decay ou l'histoire d'étudiants qui découvrent que les membres de l'équipe de maintenance du Grand collisionneur de hadrons ont été transformés en zombies après des dysfonctionnements des accélérateurs de particules. Les élèves doivent essayer d'échapper aux zombies en passant par les tunnels de maintenance du CERN. (fameux laboratoire enterré entre France et Suisse)

Avis : document-réalité satirique, sorti sous licence Creative Commons, budget très limité, acteurs amateurs pas du métier car scientifiques, une petite surprise de 1h16 qui reste distrayante en VO même sans VF/VOSTFR. Même si on voit que les effets spéciaux sont flagrants, que le maquillage est assez visible, de charmants clins d’œil à Resident Evil (premier de la saga) l'histoire (le fond) est assez plaisante mais ça prêche sur la forme et ça rend le film un peu ennuyant. A voir en intégralité sur Youtube.

Note : 05/10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Et comme chuis un type cool ( :slapet: ), voici le film en intégralité en VO (pas de St; ça se comprend facilement...)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

********************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Alors que la peste bubonique ravage l'Angleterre, Osmund, jeune moine, reçoit la mission d'accompagner des chevaliers pour enquêter sur un petit village reculé où les morts reviennent à la vie. Comprenant qu'ils vont affronter un nécromancien du village, Osmund, déchiré entre son amour pour Dieu et celui pour une jeune femme, accepte de passer un pacte avec la nécromancienne et découvre l'horreur de son voyage.

Avis : oscillant entre héroic, drame, guerre, avec Sean Bean (Game Of Throne), film sympathique et intéressant avec une petite pointe d'histoire et un Ulrick patibulaire, rustre mais convaincu dans sa foi et convaincant dans son rôle, pas trop d'effets spéciaux, des décors sympas et bien rendus, une légère tendance générale à surjouer : une distraction de 1h45...

Note : 05/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La dernière maison sur la gauche (1972)
Synopsis : John et Emma Collingwood possèdent une résidence secondaire à coté d'un lac. La fille, Mari, et sa copine, Paige, vont se faire enlever par une bande. Paige va être tuée et Mari, violée. Celle-ci arrive à s'échapper en plongeant dans le lac mais est touchée par un tir de pistolet. La laissant pour morte, la bande cherche alors à s'abriter d'un orage. Ils trouvent alors refuge dans la maison des Collingwood. Mari arrive malgré tout chez elle plus tard. Quand ses parents se rendent compte de qui ils abritent, ils mettront tout en œuvre à la fois pour la protéger et la venger.

Avis :précurseur du style "Rape & Revenge" -viol et vengeance- pour des films tels que Crack whore ou I spit on your grave, un thriller horrifico-dramatique dans le flower power qui choqua par son réalisme en 1972 (rappelez-vous la réputation sulfureuse de L'Exorciste en son temps). Se rappeler que c'est un film fait du bien (même si le disclamer affirme qu'il s'agit d'une adaptation de faits réels : choquant à souhait avec de vrais méchants bien sadiques, des parents protecteurs et jouant d'une magnifique imagination (en dire plus serait indécent car je dévoilerais le film) - Bémol : Je l'ai vu en VF, ça casse un peu l'ambiance.

Note : 7.5/10
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Dans un futur proche, les nouvelles technologies ont fait évoluer le jeu vidéo. Le principe des Sims est appliqué à des êtres humains qui sont manipulés par des joueurs en ligne. "Slayers"est un jeu vidéo dans lequel Kable, téléguidé par Simon, doit survivre 30 combats pour s'échapper du jeu et regagner sa liberté...

Avis : mouais, bof, sorti du moule des films de série B, un Gerard Butler qui vient remplir son portefeuille après 300, c'est fade. OK, ça pète dans tous les coins, c'est brutal comme un Doom, y a Michael C. Hall mais bon, ça ne sauve pas ce film au scénario insipide : un vrai nanar d'action comme il en existe tant mais en beaucoup mieux.

Note : 3.5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

*************************************************

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Synopsis : Un groupe de cinq amis part pour une randonnée. Sur le chemin, vers la forêt, l’accès est bloqué mais ils décident de l’ignorer et d’y pénétrer. L'un d’entre eux se blesse; n'ayant aucun moyen de contacter les secours, ils vont constater que la joyeuse randonnée va virer en cauchemar d'autant plus que l'une d'entre eux est capable de voir l'avenir.

Avis : du vu, revu, réchauffé qui pique dans tous les classiques du genre, c'est fade, ennuyeux, 1h46 assez longues car tout est cousu de fil blanc et on n'a pas peur, même pas un sursaut. Le jeu est caricatural, l'histoire n'est pas vraiment convaincante et le dénouement sans intérêt : vous pouvez zapper, même si vous êtes fan. (surtout, même...)

Note : 03/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

****************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tell tale (Transplantation)

Synopsis : Terry est un jeune père célibataire qui élève seul sa fille. Greffé cardiaque, il est victime de maux de tête, visions. Son nouveau cœur semble battre à son propre rythme. Hanté par son passé, le cœur commence à prendre possession de Terry, à la recherche de l’assassin du donneur…

Avis : Vous connaissez The Eye ?! Bein, là, au lieu d'yeux qui voient au delà du réel, c'est le cœur qui dirige le héros. Invraisemblable, pas assez accrocheur, bonne histoire de vengeance paranormale mais qui n'aboutit pas.



Note : 03/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par cap de xai 66 le Mer 11 Sep - 23:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Kobayashi constituent une famille "normale" : le père, un bon salaryman qui travaille pour le bien être de sa famille ; la mère, une femme au foyer limite nymphomane ; la fille de treize ans, qui hésite entre devenir idole ou catcheuse, et le frère, studieux, qui passe sa vie à étudier. Tout ce petit monde vit sans réel souci jusqu’à ce que leur grand-père, Hisakuni, emménage avec eux...

Ben à la fois bien et pas terrible, C'est vrai que c'est bien déjanté, mais en même temps ça ne mène pas vraiment quelque part.
Ce n'est pas que j'ai pas aimé, mais il me reste à la fin une sensation d'absence de quelque chose que je n'arrive pas vraiment à définir :
Je pensais avoir un truc se rapprochant de The Quiet Family et je tombe sur un truc déjanté façon Visitor Q : un goût d'inachevé....
Trop de surjeu, d'agitation, de folie saupoudré de kitsch (le film date de 1984) : je me suis ennuyé et je n'ai pas accroché : dommage...

3/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


**************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le jeune homme Arkin, après avoir échappé aux griffes vicieuses d'un serial killer surnommé "le collectionneur", doit se résoudre à aller sauver la fille d'un père fortuné, qui a été enlevée par ce fou dangereux.

Suite logique du Collectionneur ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]), on ne change pas une équipe qui gagne et on garde les mêmes : le jeu ets bon mais les pièges émoussés, on devine plus facilement, on souffre moins (moins violent/gore) : et toujours "pourquoi ?!"

5/10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


******************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après un hold-up qui tourne mal, trois frères retournent chez leur mère. Lorsqu’ils arrivent devant la maison familiale, ils découvrent avec surprise que celle-ci appartient maintenant à quelqu’un d’autre. Ils prennent alors en otage les nouveaux propriétaires et leurs invités. Peu de temps après, la mère arrive sur place avec leur sœur Lydia. Au cours de la soirée, dans un crescendo machiavélique et terrifiant, la mère cherche à prendre le contrôle de la situation.

Sympathique remake du film de la Troma de 1980 (sans le côté humour satirique décalé): on suit avec plaisir (malgré des longueurs) ces aventures et cette souffrance avec la bassesse et la méchancheté de l'être humain, violent et sournois dès qu'il est en meute et armé. Une excellente Ma Dalton machiavélique et mielleuse dans son rôle de perverse et autoritaire mère. Même si c'est du déjà vu, quasiment 2h de suspense malgré des parties cousues de fil blanc et des vides scénaristiques...

05/10


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


*********************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Julian se voit offrir un emploi particulier en Australie, celui de séjourner dans la luxueuse demeure d’une famille bien nantie, le temps qu’elle s’absente pour les vacances. Un jour Anna, la nièce du propriétaire se pointe pour utiliser la piscine et l’attirance entre les deux est immédiate. Lorsqu’il la repousse, Anna se met à le harceler et Julian devra alors prendre les choses en mains pour se débarrasser de sa maîtresse hystérique. Le problème est qu’Anna possède un secret qui rendra la tâche difficile à exécuter...

Han, il y avait longtemps que je n'avais pas vu un "film" aussi mauvais : mal joué, mal tourné, pas de scénario : mérite une tranche entre 14h et 17h sur M6 tellement que c'est bidon (seul truc qui l’empêchera : le "suspense horrifique" qui fera péter des pacemakers...)
1h16 de ma vie gaspillée : déçu sur ce coup...

J'assume la note de 0/10...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
cap de xai 66

Joker dingo


Joker dingo

Messages : 2253
Age : 42
Localisation : Le Nord du Sud

http://www.capdexai66.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par Dolu le Mar 22 Avr - 23:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d’une vie à l’autre, naissant et renaissant successivement… Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l’avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendant plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.


Une super distribution, un scénario totalement barré qui part dans tout les sens, je me suis dit "mon dolu, ce film il est pour toi !"

Grosse, énorme déception. Ce film est pour moi une torture à visionner.

Ça part effectivement dans tout les sens, mais de trop. Je n'ai rien contre les flash back et changement d'époque, bien au contraire, mais là, un changement de plan et d'époque toutes les 30 secondes, un coup dans le passé, puis le futur, puis le passé, puis le présent, puis le futur... Trop le tournis, j'ai failli  vomi2 

Je ne pourrai pas donner de note à ce film car rare sont ceux que je n'ai pas reçu à finir (4 ou 5 de mémoire), et celui là en fait partie. Je n'ai réussi à visionner qu'une heure 16 sur les 2 h 50 prévues...

Je ne dis pas que ce film est une bouse quand on voit l'enthousiasme de la presse et d'un paquet de critique anonyme sur allociné, je dis juste que ce film n'est pas pour moi, épicétou !  langue 
avatar
Dolu

Dingo admin


Dingo admin

Messages : 11716
Age : 39
Localisation : Manche

http://www.jokersdingo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Critiques de Jokersdingo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum